• Attention antibiotique critique ! Antibiogramme obligatoire avant prescription

    COBACTAN® 2,5 %

    Traitement antibiotique injectable (cefquinome) pour bovins et porcins


    Source : RCP du 14/10/2014

    Composition

    Suspension injectable :
    CEFQUINOME (s.f. de sulfate) : 25 mg
    Excipient huileux (oléate d'éthyle) q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    La cefquinome est un antibiotique du groupe des céphalosporines qui agit en inhibant la synthèse de la paroi bactérienne. Il se caractérise par son large spectre d'activité et une très grande stabilité en présence des pénicillinases et des ß-lactamases.
    Son activité in vitro a été démontrée sur les bactéries Gram positif et Gram négatif couramment rencontrées telles que Pasteurella spp., Salmonella spp., E. coli, Streptococcus spp., Staphylococcus spp., Corynebacterium spp., Haemophilus somnus, Serratia marcescens, Arcanobacterium pyogenes, Bacillus spp., Klebsiella spp., Proteus spp., Citrobacter spp., Clostridium spp., Haemophilus parasuis et Actinobacillus pleuropneumoniae.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    — Chez les bovins, le pic sérique d'environ 2 µg/ml est atteint 2 heures après administration I.M. à la posologie de 1 mg/kg.
    — Chez les veaux, le pic sérique d'environ 5 µg/ml est atteint 1,6 heures après administration I.M. à la posologie de 2 mg/kg.
    La cefquinome a une demi-vie relativement courte (2,5 heures). Elle est très peu liée aux protéines (<5 %) et est excrétée sous forme inchangée dans les urines.
    — Chez les porcins, des concentrations sériques d'environ 4,8 µg/ml sont atteintes 20 à 60 minutes après injection I.M. à la dose thérapeutique. La demi-vie de la cefquinome est d'environ 3 heures. Le sulfate de cefquinome est presque exclusivement excrété sous forme inchangée, par voie urinaire. Le pourcentage de liaison de la cefquinome aux protéines plasmatiques est inférieur à 10 %.

    Indications

    Affections à germes sensibles à la cefquinome,
    • Chez les bovins :
    — Traitement curatif des infections de l'appareil respiratoire à Pasteurella multocida et Mannheimia haemolytica,
    — Traitement curatif du fourchet, de la dermatite digitée et du panaris interdigité.
    • Chez les veaux : traitement des septicémies néonatales.
    • Chez les porcins :
    — Traitement curatif des infections de l'appareil respiratoire à Pasteurella multocida, Haemophilus parasuis, Actinobacillus pleuropneumoniae et Streptococcus suis,
    — Traitement curatif du syndrome mammite-métrite-agalactie (MMA),
    — Traitement des méningites à Streptococcus suis,
    — Traitement des arthrites à Staphylococcus spp., Streptococcus spp., Escherichia coli et autres germes sensibles à la cefquinome,
    — Traitement de l’épidermite (lésions de faible à moyenne importance) à Staphylococcus hyicus.

    Administration et posologie

    Voie I.M.
    Bovins : 2 ml pour 50 kg (soit 1 mg de cefquinome/kg), une fois par jour pendant 3 à 5 jours consécutifs.
    Veaux : 2 ml pour 25 kg (soit 2 mg de cefquinome/kg), une fois par jour pendant 3 jours.
    Porcins : 2 ml pour 25 kg (soit 2 mg de cefquinome/kg), une fois par jour.
    Traitement curatif des infections respiratoires : pendant 3 jours.
    Traitement curatif du syndrome MMA : pendant 2 jours.
    Traitement curatif des méningites, des arthrites et de l'épidermite : pendant 3 à 5 jours.

    Contre-indications

    Ne pas administrer :
    — aux animaux ayant déjà présenté une hypersensibilité aux antibiotiques de la famille des ß-lactamines. Cependant, l'hypersensibilité aux céphalosporines est très rare,
    — chez les volailles (y compris les œufs) en raison du risque de diffusion d'une résistance antimicrobienne à l'homme.

    Effets indésirables

    Chez les bovins : une réaction tissulaire peut être observée au site d'injection. Elle disparaît spontanément dans les 15 jours suivant la dernière administration de la spécialité.
    Chez les porcins : une réaction tissulaire inflammatoire est observée au site d'injection. Les lésions peuvent persister 16 jours après l'administration de la spécialité.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    — Bien agiter le flacon avant l'emploi.
    Le produit ne contenant pas de conservateur, désinfecter le bouchon entre chaque ponction et d'utiliser une aiguille et une seringue stériles.
    — COBACTAN® 2,5 % sélectionne les souches résistantes comme les bactéries porteuses de bêta-lactamases à spectre étendu (BLSE) et peut représenter un risque pour la santé humaine si ces souches se propagent à l'homme (par ex. : via des aliments). Réserver le produit au traitement des affections cliniques qui ont mal répondu ou sont susceptibles de mal répondre à un traitement de 1re intention (cas très aigus, lorsque le traitement doit être instauré sans diagnostic bactériologique).
    Tenir compte des politiques antimicrobiennes officielles, nationales et régionales. Une utilisation plus large, notamment s'écartant du RCP, peut augmenter la prévalence d'une telle résistance. Dans la mesure du possible, n'utiliser le médicament que sur la base des résultats de tests de sensibilité.
    — Le médicament est destiné au traitement d'animaux malades. Ne pas utiliser pour la prévention ou dans le cadre de programmes sanitaires des élevages.
    Le traitement de groupes d'animaux doit être strictement limité aux foyers de maladie en cours, conformément aux conditions d'utilisation approuvées.
    Précautions lors de gravidité et de lactation :
    Les études chez les animaux de laboratoire (rat, lapin) n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène, embryotoxique ou maternotoxique.
    L'innocuité de la spécialité chez la vache et la truie en gestation n'a pas été démontrée. L'utilisation de la spécialité chez la vache en gestation est déconseillée. Elle devra faire l'objet d'une évaluation bénéfice-risque par le vétérinaire.
    Interactions :
    Il y a une sensibilité croisée entre les différentes céphalosporines.
    Surdosage :
    Chez les bovins : un surdosage allant jusqu'à 10 mg/kg de poids vif (10 fois la dose recommandée) a été bien toléré.
    Chez les porcins : aucun signe de toxicité systémique n'a été observé après l'administration de 5 fois la dose recommandée.
    Précautions particulières pour l'utilisateur :
    Les pénicillines et les céphalosporines peuvent provoquer une réaction d'hypersensibilité après injection, inhalation, ingestion ou contact cutané. L'hypersensibilité aux pénicillines peut entraîner une allergie croisée avec les céphalosporines et inversement. Les réactions allergiques à ces substances peuvent parfois être graves.
    Ne pas manipuler ce produit si vous avez des antécédents d'allergie aux céphalosporines et aux pénicillines, ou s'il vous a été déconseillé de travailler avec de telles préparations.
    Manipuler ce produit en prenant les précautions recommandées afin d'éviter tout risque d'exposition.
    Si après exposition au produit, vous présentez des symptômes tels qu'une éruption cutanée, consultez votre médecin et montrez la présente mise en garde. Un gonflement au niveau du visage, des lèvres ou des paupières, ou des difficultés respiratoires constituent des symptômes plus graves et nécessitent des soins médicaux urgents.

    Temps d'attente

    Viandes et abats :
    — Bovins : 5 jours.
    — Porcins : 3 jours.
    Lait : 12 heures.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Ne pas conserver à une température supérieure à 25°C. Conserver à l'abri de la lumière.
    Durée de conservation : 2 ans.
    Après ouverture : 1 mois.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/7756874 6/1995
    Boîte de 1 flacon de 50 ml

    GTIN 08713184045867

    Boîte de 1 flacon verre de 100 ml

    GTIN 08713184045874

    MSD Santé Animale (INTERVET)

    7, rue Olivier de Serres
    Angers Technopole - CS 17144
    49071 BEAUCOUZE CEDEX
    Tél. : 02.41.22.83.83

    info.fr.ah@merck.com

    Dernière version de la monographie : 14/10/2014

    Mise à jour :
    Nouveau RCP, sans modification majeure à relever.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Le nouveau ministre de l'Agriculture envisage une simplification administrative pour le secteur agricole.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité