• DEXALONE® Suspension

    Corticothérapie injectable pour équins, bovins, caprins, porcins, chiens et chats


    Source : RCP du 03/02/2015

    Composition

    Suspension injectable :
    DEXAMETHASONE (s.f. d’acétate) : 1,8 mg
    Parahydroxybenzoate de méthyle sodique : 1 mg
    Hydroxyméthanesulfinate de sodium : 2 mg
    Excipients q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    La dexaméthasone est un puissant glucocorticoïde de synthèse possédant une faible activité minéralocorticoïde. Elle possède 10 à 20 fois l'activité anti-inflammatoire de la prednisolone à dose molaire équivalente.
    Les corticostéroïdes peuvent diminuer la réponse immunitaire. En effet, ils inhibent la dilatation des capillaires, la migration des leucocytes et la phagocytose. Les glucocorticoïdes ont un effet sur le métabolisme en accroissant la néoglucogenèse. La dexaméthasone induit la parturition chez les ruminants si le fœtus est vivant.
    Après administration du produit par voie I.M., l’acétate de dexaméthasone est absorbé relativement lentement donnant une réponse d’action rapide et de durée moyenne. La biodisponibilité après administration I.M. est d’environ 100 %.

    Indications

    Chez les équins, bovins, caprins, porcins, chiens et chats : traitement des états inflammatoires, allergiques ou de choc.
    • Chez les équins : traitement des états inflammatoires ostéo-articulaires.
    • Chez les bovins et caprins :
    — Traitement de la cétose primaire (acétonémie, toxémie de gestation) ;
    — Induction de la parturition.

    Administration et posologie

    Voie I.M.
    Equins, bovins, caprins, porcins : 1 à 2 ml pour 100 kg (=0,018 à 0,036 mg/kg de dexaméthasone).
    Chiens, chats : 0,5 ml pour 10 kg (=0,09 mg/kg de dexaméthasone).
    Induction de la mise-bas :
    Vaches : 11 ml (=20 mg de dexaméthasone).
    Chèvres : 6,5 à 8,75 ml (=12 à 16 mg de dexaméthasone).

    Contre-indications

    Ne pas utiliser chez les animaux :
    — souffrant de diabète sucré, d’hyperadrénocorticisme, d’insuffisance rénale et d’insuffisance cardiaque ou souffrant d’ulcères gastro-duodénaux ;
    — atteints de maladie infectieuse, à moins qu’une thérapie anti-infectieuse appropriée soit administrée au même moment.

    Effets indésirables

    En cas d’usage prolongé, les corticostéroïdes tels que la dexaméthasone peuvent provoquer un hypercorticisme iatrogène, une polyuro-polydipsie, une immunodépression, une boulimie et une redistribution des réserves lipidiques de l’organisme.
    L’utilisation de corticostéroïdes chez des bovins et des chèvres en lactation peut induire une baisse temporaire de la production laitière.
    L’induction de la parturition à l’aide de corticostéroïdes peut être associée à une viabilité réduite de la descendance et à une augmentation de l’incidence des rétentions placentaires.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    Bien agiter le flacon avant emploi.
    L’administration des corticostéroïdes en fin de gestation peut entraîner, chez les ruminants, une mise-bas prématurée ou un avortement.
    Excepté dans les indications d’acétonémie et d’induction de la parturition, la fonction des corticostéroïdes est d’apporter une amélioration plutôt qu’une guérison. Il est conseillé de diagnostiquer et de traiter la maladie sous-jacente.
    Lors d’utilisation pour traiter un choc, des solutés intraveineux doivent être administrés pour maintenir la circulation ; un bilan acido-basique doit être effectué.
    Chez le cheval, la dexaméthasone ne doit être utilisée qu’en début de maladie lors de fourbure.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Les études menées chez les animaux de laboratoire ont mis en évidence des effets embryotoxiques. L’usage des corticoïdes chez les femelles gestantes n’est pas recommandé, sauf chez les ruminants pour induire la parturition au cours du dernier tiers de la gestation.
    Interactions :
    Les corticostéroïdes pouvant réduire la réponse immunitaire à la vaccination, la dexaméthasone ne doit pas être administrée en même temps que des vaccins.
    L’administration concomitante d'AINS peut augmenter le risque d’ulcération du tractus gastro-intestinal.
    Surdosage :
    Des doses élevées de corticostéroïdes peuvent provoquer de la somnolence et de la léthargie chez les équins.
    Précautions pour l’utilisateur :
    En cas d’auto-injection accidentelle, demander immédiatement conseil à un médecin et lui montrer la notice.
    Les personnes présentant une hypersensibilité connue à la substance active ou à un des excipients devraient éviter tout contact avec le médicament vétérinaire.
    Les femmes enceintes ne devraient pas manipuler ce médicament vétérinaire.

    Temps d'attente

    Viandes et abats :
    — Equins, bovins, caprins : 28 jours.
    — Porcins : 13 jours.
    Lait : 7 jours.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Durée de conservation : 2 ans.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/6302959 6/1992
    Boîte de 1 flacon verre de 50 ml

    GTIN 03660144059585

    Boîte de 1 flacon verre de 100 ml

    GTIN 03660144101307



    Titulaire de l'A.M.M. : MÉRIAL (France)
    Exploitant :

    Laboratoire COOPHAVET

    B.P. 70089 - Saint-Herblon
    44153 ANCENIS CEDEX
    Tél. : 02.40.98.02.16
    Fax : 02.40.98.03.99

    coophavet@merial.com

    Dernière version de la monographie : 21/07/2016

    Mise à jour :
    Ajout des codes Alcyon.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité