• Attention antibiotique critique ! Antibiogramme obligatoire avant prescription

    BAYTRIL® 10 % Solution buvable

    Anti-infectieux (enrofloxacine) pour poules, dindes et lapins


    Source : RCP du 03/03/2015

    Composition

    Solution buvable :
    ENROFLOXACINE : 100 mg
    Alcool benzylique : 14 mg
    Excipients q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    Deux enzymes essentielles à la réplication et la transcription de l'ADN, l'ADN gyrase et la toposiomérase IV ont été identifiées comme étant les cibles moléculaires des fluoroquinolones. L'inhibition de la synthèse d'ADN et ARNm déclenche d'une façon rapide et concentration dépendante la mort des bactéries pathogènes.
    L'enrofloxacine est active contre de nombreuses bactéries à Gram négatif, contre des bactéries à Gram positif et Mycoplasma spp. Une sensibilité in vitro a été démontrée vis-à-vis de souches Gram négatif, telles que E. coli, Pasteurella multocida, P. avibacterium (Haemophilus) paragallinarum et de Mycoplasma gallisepticum et M. synoviae.
    La résistance aux fluoroquinolones a 5 sources : des mutations ponctuelles dans les gènes codant pour l'ADN-gyrase et/ou la topoisomérase IV entraînant des modifications des enzymes respectives, des modifications de la perméabilité aux médicaments chez les bactéries à Gram négatif, des mécanismes d'efflux, une résistance portée par le plasmide et les protéines de protection de la gyrase. Une résistance croisée au sein des fluoroquinolones est fréquente.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    L'enrofloxacine administrée à la volaille dans l'eau de boisson est rapidement et très bien absorbée avec une biodisponibilité d'environ 90 %. Après une dose unique en bolus de 10 mg/kg, des Cmax de 2 mg/l sont atteintes en 1,5 h avec une disponibilité systémique totale de 14,4 mg.h/l. L'enrofloxacine est éliminée avec une clairance totale de 10,3 ml/min.kg.
    Administrée dans l'eau de boisson de façon continue, l'état d'équilibre des concentrations d'enrofloxacine de 0,5 mg (dindes) à 0,8 mg (poules) par litre est atteint.
    Un volume moyen de distribution élevé (5 l/kg) indique une bonne pénétration dans les tissus. Les concentrations dans les tissus cibles (poumons, foie, reins, intestin, muscles) dépassent de loin les concentrations plasmatiques.
    Chez les volailles, l'enrofloxacine est faiblement métabolisée en son métabolite actif, la ciprofloxacine (environ 5 %). L'enrofloxacine est éliminée avec une demi-vie de 6 h. Chez les volailles, la liaison aux protéines est d'environ 25 %.

    Indications

    Chez les poulets, dindes et lapins, traitement des infections dues aux bactéries sensibles à l'enrofloxacine suivantes :
    • Chez les poulets : Mycoplasma gallisepticum, Mycoplasma synoviae, Avibacterium paragallinarum, Pasteurella multocida, Escherichia coli.
    • Chez les dindes : Mycoplasma gallisepticum, Mycoplasma synoviae, Pasteurella multocida, Escherichia coli.
    • Chez les lapins : traitement des infections dues à Pasteurella multocida et des entérites bactériennes dues à Escherichia coli.
    L'enrofloxacine doit être utilisée lorsque l'expérience clinique, confirmée si possible par des tests de sensibilité, indique que l'enrofloxacine est la substance active de choix.

    Administration et posologie

    Voie orale (dans l'eau de boisson).
    Poules, dindes : 10 mg/kg d'enrofloxacine par jour pendant 3 à 5 jours consécutifs dans l'eau de boisson.
    Dans le cas d'infections mixtes et de formes chroniques évolutives : pendant 5 jours consécutifs. Si aucune amélioration n'est observée dans un délai de 2 à 3 jours, envisager un traitement antimicrobien alternatif, basé sur des tests de sensibilité.
    Lapins : 10 mg/kg d'enrofloxacine par jour pendant 5 jours consécutifs dans l'eau de boisson.
    Le produit peut être mis dans les bacs de dilution ou distribué à l'aide d'une pompe doseuse.
    Quantité quotidienne (ml) de produit = Nombre de volailles ou lapins x Poids moyen (kg) des volailles ou lapins à traiter x 0,1
    Toujours s'assurer que la quantité de médicament administrée soit complètement consommée. Préparer l'eau médicamenteuse chaque jour juste avant son administration. Sa distribution doit être continue durant la période de traitement et aucune autre source d'eau ne doit être disponible.
    Déterminer le poids des animaux aussi précisément que possible afin d'éviter tout sous dosage.
    Vérifier les systèmes de pompage en permanence pour assurer une médication correcte. Avant de commencer le traitement, vider l'eau du système et le remplir ensuite avec l'eau médicamenteuse.


    Posologies hors AMM. Respecter la cascade (art. L.5143-4 du CSP)
    Posologie hors AMM chez les NAC :(1)
    — chez les oiseaux de compagnie : voie orale 8 à 15 mg d'enrofloxacine, 2 à 3 fois par jour (soit 1,5 ml/100 ml d'eau de boisson).
    — chez les reptiles : voie orale 5 mg/kg/jour (soit 0,05 ml/kg/jour).
    Source : (1) Guide Thérapeutique Vétérinaire, animaux de compagnie, Editions du Point Vétérinaire, 2013

    Contre-indications

    Ne pas utiliser :
    — pour la prophylaxie,
    — en cas d'hypersensibilité connue à la substance active, à d'autres (fluoro)quinolones ou à l'un des excipients,
    — lorsque l'apparition d'une résistance/résistance croisée aux (fluoro)quinolones est connue dans le troupeau devant recevoir le traitement.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    — L'utilisation de fluoroquinolones doit reposer sur la réalisation d'antibiogrammes chaque fois que cela est possible, et prendre en compte les politiques officielles et locales d'utilisation des antibiotiques. Réserver les fluoroquinolones au traitement de troubles cliniques ayant mal répondu, ou dont il est attendu qu'ils répondent mal, à d'autres classes d'antibiotiques.
    L'utilisation du produit en dehors du RCP peut augmenter la prévalence de la résistance bactérienne aux fluoroquinolones et diminuer l'efficacité du traitement avec les autres quinolones (possibles résistances croisées).
    — L'enrofloxacine ayant d'abord été autorisée chez les volailles, il y a eu une diminution largement répandue de la sensibilité d'E. coli aux fluoroquinolones et une émergence d'organismes résistants.
    Une résistance a également été rapportée chez Mycoplasma synoviae dans l'UE.
    Il est possible que le traitement des infections par Mycoplasma spp. n'éradique par cet organisme.
    Précautions en cas de ponte :
    Voir la rubrique Temps d'attente.
    Interactions :
    In vitro, des effets antagonistes ont été observés lors d'association de fluoroquinolones avec des antibiotiques bactériostatiques tels que macrolides, tétracyclines et phénicolés.
    Des substances contenant de l'aluminium ou du magnésium peuvent diminuer l'absorption de l'enrofloxacine.
    Incompatibilités :
    En l'absence d'études, ne pas mélanger avec d'autres médicaments vétérinaires.
    Surdosage :
    Aucun effet indésirable n'a été observé chez les poules et les dindes après l'administration de doses respectivement 10 et 6 fois supérieures à la dose recommandée.
    L'utilisation de fluoroquinolones pendant la phase de croissance, associée à une consommation marquée et prolongée de prise d'eau donc de substance active, probablement due à des températures élevées, pourrait être potentiellement associée à des lésions de cartilage articulaire.
    Précautions particulières pour l'utilisateur :
    Les personnes présentant une hypersensibilité connue aux (fluoro)quinolones doivent éviter tout contact avec ce produit.
    Eviter le contact avec la peau et les yeux. En cas de contact, laver immédiatement et abondamment avec de l'eau. Se laver les mains et la peau exposée après utilisation.
    Ne pas manger, boire ou fumer en manipulant ce produit.

    Temps d'attente

    Viandes et abats :
    — Poulets : 7 jours.
    — Dindes : 13 jours.
    — Lapins : 3 jours.
    Œufs : ne pas utiliser chez les oiseaux producteurs d'œufs destinés à la consommation humaine, ni chez les oiseaux pondeurs de remplacement pendant les 14 jours qui précèdent l'entrée en ponte.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Durée de conservation : 4 ans.
    — Après première ouverture : 12 semaines.
    — Après dilution ou reconstitution : 24 heures.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/9886900 2/1991
    Flacon de 100 ml

    GTIN 04007221031291

    Flacon de 1 litre

    GTIN 04007221031284

    Flacon de 5 litres

    GTIN 04007221031307

    BAYER SANTE Division Animal Health

    BAYER SAS
    Bayer Division Animal Health
    10, place de Belgique
    BP 103
    92250 La Garenne-Colombes Cedex
    Tél. : 01 49 06 50 00
    Dernière version de la monographie : 07/07/2016

    Mise à jour :
    Ajout des codes Alcyon.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Jacques Mézard, sénateur du Cantal, est nommé ministre de l’Agriculture. Vous diriez plutôt que :

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité