• ANTHELMINTICIDE® 15 %

    Anthelminthique nématodicide (lévamisole) pour bovins, ovins, porcins et volailles


    Source : RCP du 24/11/2010

    Composition

    Solution injectable et buvable :
    LEVAMISOLE (s.f. de chlorhydrate) : 128 mg
    Excipient q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Le lévamisole est un nématodicide de la famille des imidazothiazoles. Il correspond à la forme lévogyre du tétramisole. Du fait de son mode d'action cholinomimétique par fixation sur les récepteurs de l'acétylcholine, il agit au niveau des ganglions nerveux du nématode entraînant ainsi une paralysie à l'origine de la mort du parasite. Le lévamisole n'a pas d'activité ovicide.
    Après administration orale, la résorption digestive du lévamisole est rapide, le pic de concentration plasmatique est atteint en 2 à 4 heures.
    Après administration parentérale, le lévamisole est rapidement absorbé, le pic de concentration plasmatique est atteint en 1 à 2 heures.
    Il subit une métabolisation importante au niveau hépatique et est éliminé rapidement et majoritairement par voie urinaire sous forme de métabolites.

    Indications

    Traitement des infestations par les parasites suivants :
    • Chez les bovins et ovins :
    — Nématodes gastro-intestinaux : Trichostrongylus spp., Cooperia spp., Ostertagia ostertagi (sauf larves inhibées), Haemonchus spp., Nematodirus spp., Bunostomum spp., Œsophagostomum spp., Chabertia ovina (mouton).
    — Strongles pulmonaires : Dictyocaulus viviparus.
    • Chez les porcins :
    — Nématodes gastro-intestinaux : Ascaris suum, Strongyloïdes ransomi, Œsophagostomum spp.
    — Strongles pulmonaires : Metastrongylus spp.
    • Chez les volailles : Ascaridia spp., Hétérakis spp., Capilaria spp., Amidostomum anseris (oie).

    Administration et posologie

    Voies I.M. profonde (bovins, ovins), S.C. (porcins) ou orale (volailles).
    Bovins, ovins, porcins : 1,2 ml pour 20 kg de poids vif (soit 7,5 mg de lévamisole/kg) en administration unique.
    Ne pas dépasser 30 ml chez les bovins, 3 ml chez les ovins et 6 ml chez les porcins.
    Volailles : environ 1,5 ml de solution par litre d'eau de boisson (soit 20 mg de lévamisole/kg de poids vif) en administration unique.
    La quantité d'eau de boisson médicamenteuse consommée par les volailles dépend de leur état physiologique et clinique. Afin d'obtenir la posologie recommandée, la concentration en lévamisole doit être ajustée en conséquence.

    Contre-indications

    Ne pas utiliser dans le cas où l'on suspecte une résistance au lévamisole.

    Effets indésirables

    Dans certains cas, possibilité de ptyalisme, diarrhée, agitation, trémulation.

    Précautions d'emploi

    Précautions particulières d'emploi :
    Le poids corporel doit être évalué aussi précisément que possible avant de calculer la dose.
    Des résistances peuvent se développer lors d'une utilisation fréquente et répétée.
    Utilisation en cas de gravidité ou de lactation :
    Aucun effet tératogène n'a été observé avec le lévamisole chez l'animal de laboratoire (souris, rat et lapin). Aucun effet tératogène ou embryotoxique n'a été rapporté chez les bovins, les ovins et les porcins. La spécialité peut être utilisée chez la femelle pendant la gestation et l'allaitement.
    Interactions :
    L'association du produit avec un agent anticholinestérasique, tels que les antiparasitaires externes organophosphorés doit être évitée.
    Surdosage :
    En cas de surdosage, les signes observés sont ceux résultant d'une stimulation du système nerveux parasympathique : hypersalivation, vomissements, diarrhée, polypnée et ataxie, tremblements, convulsions.
    Les antidotes de choix sont l'atropine ou le glycopyrrolate.
    Mises en garde pour les espèces cibles :
    Ne pas utiliser :
    — chez les femelles laitières ;
    — chez les volailles pondeuses.
    Précautions particulières pour l'utilisateur :
    Eviter tout contact direct avec la peau.
    Bien se laver les mains après utilisation.

    Temps d'attente

    Viandes et abats : 3 jours.
    Lait : en l'absence de limites maximales de résidus pour le lait, ne pas utiliser chez les femelles productrices de lait de consommation, en lactation ou en période de tarissement ni chez les futures productrices de lait de consommation dans les 2 mois qui précédent la mise-bas.
    Œufs : en l'absence de limites maximales de résidus pour les œufs, ne pas utiliser chez les volailles pondeuses productrices d'œufs de consommation (4 semaines avant le démarrage de la ponte et pendant celle-ci).

    Catégorie

    Liste II.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Accessible aux groupements agréés pour les productions bovine, ovine, porcine, avicole et d'animaux de basse-cour.

    Conservation

    Durée de conservation : 2 ans.
    Après ouverture : 28 jours.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/5623753 1/1986
    Flacon verre de 250 ml

    GTIN 03760161600064

    Laboratoires BIOVÉ

    3, rue de Lorraine
    62510 ARQUES
    Tél. : 03.21.98.21.21

    info@labobiove.com

    Dernière version de la monographie : 06/07/2016

    Mise à jour :
    Ajout du code Alcyon.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité