• OCYTOCINE S

    Solution injectable d'ocytocine de synthèse


    Source : RCP du 31/07/2012

    Composition

    Solution injectable :
    OCYTOCINE (s.f. d'acétate) : 10 U.I.
    Excipients q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    L'oxytocine est une hormone naturelle présente chez les mammifères. Elle est sécrétée par le lobe postérieur de l'hypothalamus. Elle produit ses principaux effets physiologiques et pharmacologiques au niveau du muscle lisse (induction et augmentation des contractions) des organes reproducteurs.
    Au niveau de l'utérus stimulé par des œstrogènes, elle induit un changement dans les contractions spontanées et irrégulières, ces contractions deviennent synchronisées, régulières, augmentées et orientées.
    Au niveau des glandes mammaires, elle provoque des contractions physiologiques des cellules myoépithéliales des acini, dans les alvéoles et les petits canaux galactophores, tout en entraînant un relâchement du sphincter du trayon.
    L'oxytocine a une action rapide. Ses effets physiologiques sont détectés dans les 20 minutes qui suivent l'injection.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    Après administration parentérale, l'oxytocine est rapidement absorbée et est partiellement liée aux protéines plasmatiques.
    Elle est éliminée très vite comme l'indique sa demi-vie d'élimination d'environ 12 minutes.
    Elle est rapidement inactivée au niveau hépatique par voie enzymatique (ocytocinase) et éliminée par les reins.

    Indications

    Chez les vaches, brebis, chèvres, truies, chiennes et chattes, hormonothérapie :
    — Atonie utérine en période puerpérale ;
    — Part languissant ;
    — Rétention placentaire due à une atonie utérine ;
    — Initiation de l'éjection du lait en cas d'agalactie due au stress ou dans des conditions requérant la vidange de la mamelle ;
    — Traitement d'appoint lors de mammite ;
    — Traitement d'appoint lors de métrite.

    Administration et posologie

    Voies I.M. profonde ou I.V.
    Par voie I.M. :
    Vaches : 1 à 4 ml (soit 10 à 40 U.I.).
    Brebis, chèvres, truies, chiennes : 0,2 à 1 ml (soit 2 à 10 U.I.).
    Chattes : 0,2 à 0,5 ml (soit 2 à 5 U.I.).
    Par voie I.V. : réduire d'un quart la dose administrée par rapport à celle indiquée par voie I.M. (ci-dessus), et injecter lentement diluée dans du sérum physiologique à raison de 1 volume pour 10.
    Commencer par une dose basse (quelle que soit la voie d'administration). Répéter l'administration si nécessaire avec un intervalle minimal d'une heure.
    Des doses élevées peuvent être administrées aux animaux en période post-partum.


    Posologies hors AMM. Respecter la cascade (art. L.5143-4 du CSP)
    Posologie hors AMM chez les NAC :(1)
    — chez les rongeurs et lapin de compagnie : voies I.M. ou S.C. 1 à 2 UI/animal (soit 0,1 à 0,2 ml/animal).
    — chez le furet : voies I.M. ou S.C. 0,2 à 0,33 UI/kg (soit 0,02 à 0,033 ml/kg).
    — chez les oiseaux : voie I.M. 5 UI (soit 0,5 ml), 1 injection.
    — chez les reptiles : voies I.M. ou S.C. 2 UI/100 g (soit 0,2 ml/100 g).
    — chez les chéloniens : 5 UI/kg (soit 0,5 ml/kg).
    Source : (1) Guide Thérapeutique Vétérinaire, animaux de compagnie, Editions du Point Vétérinaire, 2013

    Contre-indications

    Le produit est contre-indiqué dans toutes les formes de dystocies obstructives.

    Effets indésirables

    Des doses excessives du produit peuvent retarder la parturition en provoquant des contractions utérines non coordonnées qui interfèrent avec la progression du fœtus, particulièrement lors de gestations multiples.

    Précautions d'emploi

    Précautions particulières d'emploi :
    — Quand le produit est utilisé pour faciliter la parturition, la dilatation du col doit être confirmée avant l'administration afin d'éviter un risque de mort fœtal ou une possible rupture utérine.
    — Des doses excessives du produit peuvent retarder la parturition en provoquant des contractions utérines non coordonnées qui interfèrent avec la progression du foetus, particulièrement lors de gestations multiples. Il est conseillé d'attendre 30 à 40 minutes avant de répéter les injections. Des injections trop rapprochées risquent d'induire une tétanisation de l'utérus.
    — Les effets de doses quotidiennes de 100 U.I. ou plus (pour faciliter l'évacuation du lait des quartiers infectés lors du traitement des mammites chez les vaches) sur le cycle œstral n'ont pas été complètement investigués et la durée du cycle peut être modifiée.
    — L'adrénaline, à des taux physiologiques, réduit notoirement les effets de l'ocytocine sur l'utérus et sur la glande mammaire. Pour cette raison, l'animal ne doit pas être effrayé quand l'effet de l'ocytocine est désiré pour causer soit l'éjection du lait, soit les contractions utérines.
    Précautions en cas de gravidité ou lactation :
    Le produit peut être utilisé pendant la lactation.
    Ne pas utiliser pendant la gestation sauf au moment de la parturition.
    Interactions :
    La stimulation des récepteurs béta-adrénergiques peut réduire l'effet de l'ocytocine sur l'utérus ou sur la glande mammaire.
    Surdosage :
    Un surdosage peut causer des contractions utérines incoordonnées.
    Précautions particulières pour l’utilisateur :
    Une attention particulière doit être prise pour éviter une auto-injection accidentelle. En cas d'auto-injection accidentelle, demander immédiatement l'avis d'un médecin.
    Les femmes en lactation et dans les derniers stades de gestation doivent éviter de manipuler ce produit.
    L'injection accidentelle chez la femme enceinte peut provoquer des contractions utérines.

    Temps d'attente

    Viandes et abats, lait : zéro jour.

    Catégorie

    Liste II.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Conserver à une température comprise entre +2°C et +8°C.
    Ne pas congeler.
    Conserver dans l'emballage d'origine.
    Durée de conservation après ouverture : 28 jours.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/7212401 5/1985
    Boîte de 50 flacons verre de 5 ml

    GTIN 08713184046048

    MSD Santé Animale (INTERVET)

    7, rue Olivier de Serres
    Angers Technopole - CS 17144
    49071 BEAUCOUZE CEDEX
    Tél. : 02.41.22.83.83

    info.fr.ah@merck.com

    Dernière version de la monographie : 12/04/2013

    Mise à jour :
    Nouveau RCP sans modification majeure à relever.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Jacques Mézard, sénateur du Cantal, est nommé ministre de l’Agriculture. Vous diriez plutôt que :

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité