• PHÉNYLARTHRITE® Injectable

    Anti-inflammatoire analgésique et antipyrétique (phénylbutazone) pour chiens


    Source : RCP du 29/05/2012

    Composition

    Solution injectable :
    PHENYLBUTAZONE : 200 mg
    Alcool benzylique : 0,01 ml
    Edétate disodique : 0,04 mg
    Excipients q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    La phénylbutazone est un AINS de la famille des pyrazolés qui possède également des propriétés antalgique et antipyrétique. Elle agit en inhibant la production des prostaglandines impliquées dans la production de la douleur, de l'inflammation et de la fièvre.
    Son principal métabolite, l'oxyphenbutazone, possède des propriétés pharmacologiques similaires.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    La phénylbutazone est une molécule dotée de propriétés lipophiles ; sa solubilité dans l'eau est faible. Elle est fortement liée aux protéines plasmatiques (>98 %). La demi-vie plasmatique augmente avec la dose. Si l'administration est répétée, les résidus plasmatiques s'accumulent.
    La phénylbutazone est largement métabolisée par le foie avant d'être éliminée. Les principaux métabolites sont l'oxyphenbutazone, la gamma-hydroxyphenylbutazone et la 4-hydroxy-oxyphenbutazone, représentant 25 à 30 % de la dose administrée sur 24 h.

    Indications

    Chez les chiens : traitement de l'inflammation, de la douleur et de la fièvre, notamment lors de troubles musculo-squelettiques, de processus congestifs ou de complications inflammatoires d'affections traumatiques ou infectieuses.

    Administration et posologie

    Voies I.M. profonde ou I.V. lente.
    Chiens : 1 ml pour 15 kg par jour (=13,3 mg/kg de phénylbutazone).
    Pratiquer les injections I.V. lentement et éviter de faire barboter le sang dans la seringue.
    Réaliser les injections I.M. profondément dans la masse musculaire.
    Administrer les injections avec une asepsie rigoureuse.
    Si nécessaire, une 2e série d'injections peut être administrée 1 à 2 semaines plus tard, afin de consolider les résultats thérapeutiques. Cependant, il est inutile d'augmenter les doses prescrites ou de prolonger la durée du traitement si aucune amélioration ne se produit au bout de 6 jours.

    Contre-indications

    Insuffisance cardiaque, hépatique ou rénale.
    Affections de la thyroïde.
    Très jeunes animaux.
    Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des excipients.

    Effets indésirables

    — Réactions locales : risque de thrombophlébite lors d'une injection I.V. et risque de nécrose tissulaire et d'irritations des nerfs lors d'une injection I.M.
    — Troubles gastro-intestinaux.
    — Diminution des taux plasmatiques des hormones thyroïdiennes.
    — Lésions rénales jusqu'à une nécrose papillaire.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    En présence d'animaux atteints de fragilité vasculaire ou de défaut de la coagulation sanguine, il est préférable d'éviter la répétition des injections et de diminuer la posologie.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    L'innocuité de la phénylbutazone n'étant pas établie en cas de gravidité, éviter son utilisation dans ce cas, en particulier pendant le premier trimestre.
    Interactions :
    — Des intéractions sont possibles avec les substances suivantes : dérivés coumariniques tels la warfarine, pénicilline G, furosémide et autres diurétiques, corticostéroïdes.
    — Associations déconseillées avec :
    . Les autres AINS (y compris les salicylés à fortes doses) : augmentation du risque ulcérogène et hémorragique digestif (synergie additive).
    . L'héparine (voie parentérale) : augmentation du risque hémorragique.
    . Les sulfamides hypoglycémiants : augmentation de l'effet hypoglycémiant des sulfamides (déplacement de leurs liaisons aux protéines plasmatiques et/ou diminution de leur élimination).
    — Associations nécessitant des précautions d'emploi : pentoxifylline (augmentation du risque hémorragique).
    Surdosage :
    Les premiers signes de toxicité sont l'inappétence, l'abattement, et la baisse de poids.
    Autres signes de surdosage : diarrhées, œdèmes (principalement sur la paroi ventrale de l'abdomen et du thorax), diminution de la protéinémie et de l'albuminémie, hypocalcémie-hypokaliémie, troubles hématologiques (neutropénie et lymphopénie modérée transitoires au cours du traitement, puis leucocytose persistant plus de 15 jours après l'arrêt du traitement, saignements prolongés à fortes doses dus à l'inhibition prolongée de la cyclo-oxygénase plaquettaire).
    Précautions pour l’utilisateur :
    Manipuler le produit avec beaucoup de soin afin de réduire le risque d'auto-injection accidentelle ou de contact avec la peau.
    En cas de contact accidentel avec la peau laver immédiatement à l'eau.
    En cas d'auto-injection accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin et lui montrer la notice ou l'étiquetage.

    Mise en garde

    Attention particulière chez les lévriers de course : ce médicament est susceptible de rendre positif le contrôle antidopage.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance.

    Conservation

    Durée de conservation : 3 ans.
    Après ouverture : 28 jours.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/7131385 2/1992
    Flacon de 100 ml

    GTIN 03605870000883

    Laboratoire VÉTOQUINOL S.A.

    BP 189,
    70204 LURE CEDEX
    Direction France
    37 rue de la Victoire,
    75009, PARIS
    Tél. : 01.55.33.50.25
    Fax : 01.47.70.42.05

    comm_france@vetoquinol.com

    Dernière version de la monographie : 01/08/2012

    Mise à jour :
    Modification : retrait des équins des indications du médicament (seule espèce : chiens). Ajout de la liste des effets indésirables attendus. Nouveau RCP.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité