• LUROCAINE®

    Solution anesthésique locale (lidocaïne) pour équins, chiens et chats


    Source : RCP du 18/04/2013

    Composition

    Solution injectable :
    LIDOCAINE (s.f. de chlorhydrate
    monohydraté) : 20 mg
    Parahydroxybenzoate de méthyle : 1 mg
    Excipients q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    La lidocaïne possède une activité anesthésique locale, en inhibant de façon réversible la transmission de l'influx nerveux. Son activité se manifeste à l'égard de toutes les fibres, en touchant d'abord les fibres neuro-végétatives, puis sensitives et enfin motrices.
    La lidocaïne a une durée d'action supérieure à 2 heures.
    La lidocaïne est bien résorbée par les muqueuses et la vitesse de résorption dépend de l'état de vascularisation. La diffusion de la lidocaïne dans les tissus est très large en raison de sa liposolubilité. Son métabolisme, principalement hépatique, est complexe, et l'élimination se fait essentiellement par voie urinaire principalement sous forme de métabolites.

    Indications

    Chez les équins, chiens et chats : anesthésie loco-régionale.

    Administration et posologie

    Injections locales.
    Equins :
    — Anesthésie de contact, ophtalmologie : 8 à 10 gouttes dans le cul-de-sac conjonctival.
    — Anesthésie par infiltration (dont les infiltrations intra-articulaires) : 2 à 10 ml en plusieurs dépôts. L'anesthésie survient en 3 minutes et dure 2 heures.
    — Anesthésie sur le trajet des nerfs : 4 à 5 ml. L'anesthésie survient en 1 minute et dure 2 heures.
    — Anesthésie épidurale basse : 10 ml pour un cheval de 600 kg.
    Chiens, chats :
    — Ophtalmologie :
    Anesthésie de contact : 2 à 3 gouttes dans le cul-de-sac conjonctival.
    Infiltration rétro-bulbaire : 1 à 2 ml.
    Infiltration palpébrale : 1 à 2 ml.
    — Odontologie : 1 ml au niveau du trou sous-orbitaire ; 1 à 2 ml pour une extraction.
    — Anesthésie par infiltration : 10 à 15 ml.
    — Anesthésie épidurale et lombo-sacrée : 1 à 5 ml selon la taille de l'animal. Chez les chats la dose maximale est de 1 ml par animal.

    Contre-indications

    Ne pas employer dans les tissus infectés ou enflammés.
    Ne pas utiliser :
    — chez les animaux nouveaux-nés,
    — en cas d'hypersensibilité au principe actif, ou à l'un des excipients.

    Effets indésirables

    Une incoordination motrice ou une excitation discrètes et transitoires peuvent se produire.
    Il est également possible d'observer des effets sur le système cardio-vasculaire comme une dépression myocardique et une vasodilatation périphérique.
    Ces effets indésirables ne sont généralement que temporaires.
    Les réactions d'hypersensibilité aux anesthésiques locaux sont rares.
    L'utilisation du produit par infiltration peut entraîner un retard à la cicatrisation.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    A utiliser avec précautions chez les insuffisants hépatiques.
    L'injection accidentelle par voie intraveineuse doit être évitée.
    Pour les chiens, ne pas dépasser 3 ml/kg de poids vif et pour les chats 2 ml/kg de poids vif.
    A utiliser avec précaution chez les chats, qui sont plus sensibles à la lidocaïne.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    La lidocaïne traverse la barrière placentaire et peut donc provoquer des manifestations nerveuses et cardiorespiratoires chez le fœtus. Son utilisation n'est pas recommandée chez la femelle en gestation ou en lactation.
    Interactions :
    La lidocaïne peut interagir avec :
    — les anti-infectieux : une administration concomitante de ceftiofur peut entrainer une augmentation de la concentration libre de lidocaïne par interaction au niveau de la liaison aux protéines plasmatiques,
    — les antiarythmiques : l'amiodarone peut provoquer une augmentation des taux plasmatiques de lidocaïne et donc majorer ses effets pharmacologiques. Un effet synergique peut également être noté lors d'administrations de métoprolol ou encore de propranolol,
    — les anesthésiques injectables et gazeux en augmentant leur efficacité,
    — les myorelaxants : une dose importante de lidocaïne peut potentialiser l'action de la succinylcholine et peut conduire à des apnées.
    Surdosage :
    En cas de surdosage, les premiers effets seront la somnolence et des vertiges ainsi que des nausées et vomissements.
    A des doses plus élevées ou lors d'injection intraveineuse accidentelle, certains effets plus sérieux de l'intoxication à la lidocaïne peuvent se produire incluant une dépression cardio-respiratoire ainsi que des convulsions.
    Le traitement de l'intoxication par la lidocaïne est uniquement symptomatique et fait appel à la réanimation cardio-respiratoire et aux anti-convulsivants.
    Chez les chats, une intoxication se manifeste d'abord par une dépression myocardique et plus rarement par des symptômes liés au système nerveux central.

    Mise en garde

    Chez les équins, cette spécialité peut induire une réaction positive lors des contrôles anti-dopage.

    Temps d'attente

    Zéro jour.

    Catégorie

    Liste II.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Durée de conservation après première ouverture : 28 jours.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/9931286 6/1984
    Flacon verre coloré de 100 ml

    GTIN 03605877020815

    Laboratoire VÉTOQUINOL S.A.

    BP 189,
    70204 LURE CEDEX
    Direction France
    37 rue de la Victoire,
    75009, PARIS
    Tél. : 01.55.33.50.25
    Fax : 01.47.70.42.05

    comm_france@vetoquinol.com

    Dernière version de la monographie : 01/06/2013

    Mise à jour :
    Modification suite à l'édition d'un nouveau RCP : correction faite sur la composition (sel et quantité en base).

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité