• CALMAGINE®

    Spasmolytique injectable (métamizole) pour équins, bovins, porcins, chiens et chats


    Source : RCP du 01/06/2012

    Composition

    Solution injectable :
    METAMIZOLE (s.f. de sel de sodium
    monohydraté) : 463 mg
    Alcool benzylique : 10,4 mg
    Eau ppi q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    Le métamizole (noramidopyrine ou dipyrone) est un AINS de la famille des pyrazolés, doté de propriétés antispasmodiques. Il s'agit d'un antalgique puissant non morphinique.
    Analgésique, il agit directement au niveau des centres nerveux de la douleur.
    Antipyrétique et anti-inflammatoire, il accélère le retour à un état normal lors de syndromes fébriles et inflammatoires douloureux.
    Spasmolytique, il agit sur les fibres musculaires lisses comme sur les fibres musculaires striées dans les états spastiques ayant pour origine douleur, inflammation ou traumatisme. Cette action s'accompagne d'un effet vasodilatateur assurant simultanément une meilleure irrigation des zones affectées.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    La Cmax apparaît 1 heure après l'administration I.M. Le métamizole est détecté dans le plasma très peu de temps après injection I.V.. Il est rapidement converti par hydrolyse en un métabolite actif, la 4-MAA (4-méthylaminoantipyrine). Ce métabolite principal ainsi que ses propres métabolites sont faiblement liés aux protéines plasmatiques (58 % pour la 4-MAA). Diffusion rapide de la 4-MAA et de ses métabolites dans les tissus et passage dans le lait maternel.
    Volume de distribution de la 4-MAA chez le cheval d'environ 1,85 l/kg. Métabolisation au niveau du foie. La principale voie de métabolisation est l'acétylation, assurée par des enzymes dépendantes du cytochrome P450. Elle intervient soit directement sur la 4-MAA, soit sur son métabolite déméthylé. La 4-MAA acétylée et déméthylée subit une 2e réaction de sulfo- ou de glucuroconjugaison.
    Elimination essentiellement urinaire. 90 % de la dose administrée est éliminée par le rein. Chez le cheval, la demi-vie d'élimination de la 4-MAA après administration I.V. est en moyenne de 4,85 h.

    Indications

    Chez les équins, bovins, porcins, chiens et chats : réduction des douleurs d'origine viscérale en particulier celles associées à des spasmes.

    Administration et posologie

    Voies I.M. ou I.V. lente stricte.
    Equins, porcins : 5 à 10 ml pour 100 kg de poids vif (=23 à 46 mg/kg de métamizole).
    Bovins : 5 ml pour 100 kg (=23 mg/kg de métamizole).
    Chiens, chats : 1 ml pour 2,5 à 5 kg (=92,6 à 185,2 mg/kg de métamizole).
    L'effet du produit s'installe 5 à 10 minutes après l'injection pour persister pendant 1 heure environ. Si les douleurs et l'état d'agitation de l'animal font leur réapparition après l'extinction de l'effet du produit, l'injection peut être répétée.
    En cas de renouvellements multiples de l'injection, des métabolites à longue durée d'action vont s'accumuler. Réduire la posologie en conséquence.
    La voie I.V. sera préférée pour les interventions urgentes.
    Lors d'injection I.M., il est préférable de répartir la dose totale en plusieurs points.


    Posologies hors AMM. Respecter la cascade (art. L.5143-4 du CSP)
    Posologie hors AMM chez les lapins de compagnie et rongeurs : voie I.M. 250 mg (soit 0,5 ml).(1)
    Source : (1) Guide Thérapeutique Vétérinaire, animaux de compagnie, Editions du Point Vétérinaire, 2013

    Contre-indications

    Ne pas utiliser en cas de :
    — lésions hématopoïétiques,
    — ulcérations gastro-intestinales ou troubles gastro-intestinaux chroniques,
    — insuffisance rénale,
    — asthme,
    — hypersensibilité au principe actif ou à l'un des excipients.

    Effets indésirables

    Choc cardiovasculaire en cas d'injection intraveineuse trop rapide.
    Irritations, hémorragies intestinales, insuffisance rénale.
    Chez le chien : réactions locales au site d'injection et splénomégalie.
    Chez le chat : hypersalivation, léthargie.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    L'injection de la solution peut produire une irritation du tissu sous-cutané, cependant sans nécrose ni suppuration. Exécuter les injections I.M. dans de strictes conditions d'asepsie.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    L'utilisation n'est pas recommandée chez les femelles gestantes.
    Interactions :
    Ne pas utiliser en association avec des barbituriques, des glucocorticoïdes, des neuroleptiques, des diurétiques, de la phénylbutazone ou de la chlorpromazine.
    Surdosage :
    Risque de dépression leucocytaire en cas d'administrations répétées.
    A partir de 1000 mg/kg : sédation, convulsions, hypersalivation, vomissements, collapsus cardiovasculaire, coma et arrêt respiratoire.
    Précautions pour l’utilisateur :
    En cas d'auto-injection accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l'étiquetage.

    Mise en garde

    Chez les équins, cette spécialité peut induire une réaction positive lors des contrôles antidopage.

    Temps d'attente

    Viandes et abats :
    — Bovins : 18 jours,
    — Equins, porcins : 15 jours.
    Lait : en l'absence de temps d'attente chez les bovins et de LMR chez les équins, ne pas utiliser chez les femelles productrices de lait de consommation, en lactation ou en période de tarissement, ni chez les futures productrices de lait de consommation dans les 2 mois précédant la mise bas.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Durée de conservation après ouverture : 28 jours.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/4053504 3/1992
    Boîte de 1 flacon verre de 100 ml

    GTIN 03605870000265

    Laboratoire VÉTOQUINOL S.A.

    BP 189,
    70204 LURE CEDEX
    Direction France
    37 rue de la Victoire,
    75009, PARIS
    Tél. : 01.55.33.50.25
    Fax : 01.47.70.42.05

    comm_france@vetoquinol.com

    Dernière version de la monographie : 01/07/2012

    Mise à jour :
    Modification : nouveau RCP. Ajout de précautions d'emploi (notamment lors de contrôles antidopage chez les équins), de contre-indications et d'effets indésirables attendus par rapport à la précédente monographie.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Le nouveau ministre de l'Agriculture envisage une simplification administrative pour le secteur agricole.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité