• IVOMEC® Bovin Solution injectable

    Endectocide injectable (ivermectine) pour bovins


    Source : RCP du 09/06/2011

    Composition

    Solution injectable :
    IVERMECTINE : 10 mg
    Excipients q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    L'ivermectine est un endectocide de la famille des lactones macrocycliques. Les composés de cette famille se lient spécifiquement et avec une forte affinité aux canaux chlorures glutamate-dépendants qui sont présents dans les cellules nerveuses et musculaires des invertébrés. Ceci entraîne une augmentation de la perméabilité membranaire aux ions chlorures, conduisant à une hyperpolarisation de la cellule nerveuse ou musculaire. Il en résulte la paralysie et la mort du parasite. Les composés de cette famille peuvent aussi interagir avec d'autres canaux chlorures ligands-dépendants, tels que ceux faisant intervenir le neuromédiateur GABA (acide gamma-aminobutyrique).
    La marge de sécurité attribuée aux composés de cette famille vient du fait que les mammifères n'ont pas de canaux chlorures glutamate-dépendants, que les lactones macrocycliques ont une affinité faible pour les autres canaux chlorures ligand-dépendants des mammifères et que les lactones macrocycliques ne traversent pas aisément la barrière hémato-méningée.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    Après administration sous-cutanée à la dose recommandée de 200 µg d'ivermectine/kg, une concentration maximale d'environ 46 ng/ml est observé 2 jours après l'injection. Une AUC totale de l'ordre de 266 ng.jour/ml est calculée. Le temps de demi-vie d'élimination est de l'ordre de 5,5 jours.
    L'ivermectine est partiellement métabolisée. Seulement 2 % de la dose est éliminé par voie urinaire, le reste étant éliminé par les fèces. 60 % du produit est éliminé sous forme non métabolisée dans les fèces. Le reste est éliminé sous forme de métabolites ou de produits de dégradation.

    Indications

    Chez les bovins, traitement des infestations par les nématodes, les larves de diptères, les poux et les acariens suivants :
    — Nématodes gastro-intestinaux :
    Ostertagia ostertagi (adultes, larves L3, larves L4, y compris en hypobiose),
    Ostertagia lyrata (adultes et larves L4),
    Haemonchus placei (adultes, larves L3 et L4),
    Trichostrongylus spp. (adultes, larves L4),
    Cooperia spp. (adultes et larves L4),
    Œsophagostomum radiatum (adultes, larves L3 et L4),
    Nematodirus spp. (adulte),
    Bunostomum phlebotomum (adultes, larves L3 et L4),
    Strongyloides papillosus (adultes),
    Trichuris spp. (adultes),
    Toxocara vitulorum (adulltes).
    — Nématodes pulmonaires (adultes et 4e stade larvaire) :
    Dictyocaulus viviparus.
    — Nématodes sous-cutanés :
    Parafilaria bovicola (adultes).
    — Nématodes oculaires :
    Thelazia spp. (adultes).
    — Hypodermes (stades larvaires) :
    Hypoderma bovis, Hypoderma lineatum.
    — Poux :
    Linognathus vituli, Haematopinus eurysternus, Solenopotes capillatus.
    — Agents de la gale :
    Psoroptes ovis, Sarcoptes scabiei var. bovis.
    Le produit peut aussi être utilisé pour réduire les infestations par Chorioptes bovis et par Damalinia bovis, mais l'élimination peut ne pas être complète.

    Administration et posologie

    Voie S.C. (dans un pli de peau, en avant ou en arrière de l'épaule).
    Bovins : 1 ml pour 50 kg de poids vif (=0,2 mg d'ivermectine/kg), en une administration unique.


    Posologies hors AMM. Respecter la cascade (art. L.5143-4 du CSP)
    Posologie hors AMM chez les NAC :(1)
    — chez les rongeurs et lapin de compagnie : voies orale ou S.C. 0,2 à 0,5 mg/kg d'ivermectine tous les 10 jours.
    Cheyletiellose : voie S.C. 0,6 mg/kg, 3 x à 2 semaines d'écart.
    Gale : voie S.C. 0,5 mg/kg, 3 x à 1 semaine d'écart.
    Traitement auriculaire : 4 à 5 gouttes à 1% tous les 15 jours.
    — chez le furet :
    Externe, pour 2 oreilles : localement 1 mg/kg tous les 15 jours (soit 0,1 ml).
    Nématodes, acariens : voie S.C. 0,2 à 0,5 mg/kg (soit 0,02 à 0,05 ml/kg), 2 fois à 15 jours d'écart.
    Dirofilariose : voies S.C. ou orale 0,1 ml/kg/mois.
    — chez les oiseaux : 0,2 mg par animal (soit 0,02 ml/animal), 4 fois à 15 jours d'écart sur la membrane alaire.
    — chez les reptiles : voie S.C. 0,2 mg/kg.
    Interdit chez les chéloniens.
    Source : (1) Guide Thérapeutique Vétérinaire, animaux de compagnie, Editions du Point Vétérinaire, 2013

    Contre-indications

    Ne pas utiliser en cas d'hypersensibilité connue à l'ivermectine.
    Les avermectines peuvent ne pas être bien tolérées chez les espèces non cibles (notamment chez les chiens, les chats et les chevaux). Des cas d’intolérance avec mortalité sont rapportés chez les chiens, en particulier les Colleys, les bobtails et les races apparentées et croisées, ainsi que chez les tortues.

    Effets indésirables

    Dans de rares cas, une réaction locale passagère des tissus mous peut être observée à la suite de l'administration sous-cutanée. Il s'agit d'un œdème des tissus mous disparaissant de lui-même sans traitement.

    Précautions d'emploi

    Précautions particulières d'emploi :
    — L'utilisation fréquente et répétée peut entraîner le développement de résistances. Il est important d'administrer la dose adéquate pour minimiser le risque d'apparition de ces résistances. Pour éviter un sous dosage, les animaux doivent être groupés en fonction de leur poids et traités avec la dose à appliquer pour l'animal le plus lourd du groupe.
    — Afin d'éviter les effets indésirables dus à la mort des larves d'Hypoderma localisées dans la zone périœsophagienne ou dans le canal rachidien, administrer le produit à la fin de la période de ponte des mouches adultes et avant que les larves n'atteignent les zones citées ci-dessus.
    — Répartir les doses supérieures à 10 ml en deux points d'injection afin de diminuer les risques de réaction passagère.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Ne pas traiter les vaches laitières moins de 28 jours avant le vêlage.
    Surdosage :
    Aucun effet indésirable n'a été observé chez les bovins lors de l'administration du médicament à trois fois la dose recommandée.
    Précautions particulières pour l’utilisateur :
    Ne pas manger ou fumer durant l'utilisation du produit.
    Réduire au maximum le contact de la peau avec le produit. Se laver les mains après utilisation.
    Prendre toutes les précautions pour éviter une auto-injection accidentelle : le produit pourrait être irritant et/ou générer de la douleur au site d'injection.
    Précautions particulières pour l'environnement :
    L'ivermectine étant particulièrement toxique pour les poissons et autres organismes vivant dans l'eau, les animaux traités ne doivent pas avoir accès directement à la surface de l'eau et aux fossés pendant le traitement. Ne pas contaminer les eaux de surfaces ou les cours d'eaux avec du produit ou des conditionnements vides.

    Temps d'attente

    Viandes et abats : 49 jours.
    Lait : en l'absence de temps d'attente pour le lait, ne pas utiliser chez les femelles productrices de lait de consommation, en lactation ou en période de tarissement ni chez les futures productrices de lait de consommation dans les 28 jours qui précèdent le vêlage.

    Catégorie

    Liste II.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Accessible aux groupements agréés pour la production bovine.

    Conservation

    Conserver à l'abri de la lumière.
    Durée de conservation après ouverture : 28 jours.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/4157043 2/1981
    Flacon de 50 ml

    GTIN 03661103022794

    Flacon de 200 ml

    GTIN 03661103022770

    Flacon de 500 ml

    GTIN 03661103022749



    MERIAL SAS

    Direction Opération France
    29, avenue Tony Garnier
    69007 LYON
    Tel. : +33 (0)4 72 72 30 00
    Dernière version de la monographie : 29/08/2016

    Mise à jour :
    Ajout des codes Alcyon.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité