• FLUKIVER®

    Antiparasitaire injectable (closantel) pour bovins et ovins


    Source : RCP du 14/09/2015

    Composition

    Solution injectable :
    CLOSANTEL
    (s.f. de sel de sodium dihydraté) : 50 mg
    (éq. à 54,375 mg de closantel sodique dihydraté)
    Excipients q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    Le closantel est un antiparasitaire de la famille des salicylanilides. Les salicylanilides sont des ionophores à protons qui agissent comme des découpleurs spécifiques de la phosphorylation oxydative mitochondriale perturbant ainsi le métabolisme énergétique du parasite. La structure chimique des salicylanilides est caractérisée par la présence d'un proton instable. Ce sont des molécules lipophiles qui permettent le passage de protons à travers les membranes, en particulier de la membrane mitochondriale interne.
    Le closantel est actif sur les formes immatures âgées de plus de 4 semaines et sur les adultes de Fasciola hepatica, sur les stades larvaires et adultes d'Haemonchus contortus, y compris sur les souches résistantes au benzimidazoles et sur les larves d'Œstrus ovis stades L1, L2, L3.
    Un traitement permet de protéger des ré-infestations contre Œstrus ovis pendant 6 semaines.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    Le closantel est fortement lié, et vraisemblablement de manière irréversible, aux protéines plasmatiques.
    Les concentrations tissulaires en closantel sont bien inférieures aux concentrations plasmatiques.
    L'élimination se fait habituellement sous forme inchangée majoritairement au niveau des fèces (80 % de la dose en 8 semaines). La demi-vie d'élimination est d'environ 2 à 3 semaines chez le mouton et 1 à 3 semaines chez les bovins.

    Indications

    • Chez les bovins et ovins, traitement et prévention des infestations multiples par les parasites suivants sensibles au closantel :
    — Trématodes : Fasciola hepatica, Fasciola gigantica.
    — Nématodes gastro-intestinaux : Haemonchus contortus, Haemonchus placei, Bunostomum phlebotomum, Œsophagostomum radiatum, Strongyloïdes papillosus.
    • Chez les bovins, traitement et prévention des infestations par les parasites suivants sensibles au closantel :
    — Hypodermes : Hypoderma bovis (stade sous-cutané).
    • Chez les ovins, traitement et prévention des infestations par les parasites suivants sensibles au closantel :
    — Trématodes : Paramphistomum spp.
    — Nématodes gastro-intestinaux : Chabertia ovina.
    — Myiases : Oestrus ovis (tous les stades larvaires).

    Administration et posologie

    Voie S.C.
    Bovins de moins de 200 kg, ovins : 1 ml pour 10 kg (=5 mg/kg de closantel) en une administration unique.
    Bovins de plus de 200 kg : 0,5 à 1 ml pour 10 kg (=2,5 à 5 mg/kg de closantel) en une administration unique, selon la règle suivante :
    Bovins de 200 à 400 kg : 20 ml.
    Bovins de plus de 400 kg : 20 ml + 5 ml/100 kg de poids vif supplémentaire.

    Contre-indications

    Ne pas utiliser chez les animaux présentant une hypersensibilité connue à la substance active.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    Ne pas utiliser chez les femelles laitières (voir Temps d'attente).
    Le poids de l'animal doit être évalué aussi précisément que possible avant de calculer la dose.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Les études chez les animaux de laboratoires n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène ou fœtotoxique du closantel.
    — Chez les bovins : l'innocuité n'ayant pas été établie en cas de gravidité et d'allaitement, son utilisation devra faire l'objet d'une évaluation bénéfice/risque par le vétérinaire.
    — Utilisation possible chez la brebis.
    Surdosage :
    Pour des doses 3 fois supérieures à la dose recommandée, les ovins peuvent présenter une perte d'appétit et des signes d'abattement. Cécité, hypotonie, tétraplégie ou mort peuvent survenir à partir de 3 fois la dose préconisée.
    Aucun effet indésirable n'a été observé chez les bovins après administration à des doses 4 fois supérieures à celle recommandée. En cas de surdosage important, peuvent apparaître : faiblesse, anorexie, baisse de l'acuité visuelle et incoordination.
    Précautions particulières pour l’utilisateur :
    Eviter tout contact direct avec la peau. Bien se laver les mains après utilisation.
    En cas d'auto-injection, demander immédiatement conseil à un médecin et lui montrer la notice ou l'étiquetage.

    Temps d'attente

    Viandes et abats : 82 jours.
    Lait : ne pas administrer aux bovins et aux ovins producteurs de lait pour la consommation humaine y compris durant la période de tarissement.
    Ne pas utiliser durant le dernier trimestre de la gestation chez les génisses destinées à la production de lait pour la consommation humaine.
    Ne pas utiliser dans la période d'un an précédant le premier agnelage chez les ovins destinés à la production de lait pour la consommation humaine.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Accessible aux groupements agréés pour les productions bovine et ovine.

    Conservation

    Durée de conservation : 3 ans.
    Après ouverture : 28 jours.
    Ne pas conserver à une température supérieure à 25°C.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/8501884 8/1981
    Coffret de 4 flacons de 250 ml

    GTIN 05420036901365

    ELANCO FRANCE

    10 rue Louis Blériot
    CS 80031
    92506 RUEIL-MALMAISON CEDEX
    Tél : 01.47.52.06.02 (Ligne directe Vétérinaire)
    Fax : 01.84.10.41.90
    Dernière version de la monographie : 22/08/2016

    Mise à jour :
    Ajout du code Alcyon.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Le nouveau ministre de l'Agriculture envisage une simplification administrative pour le secteur agricole.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité