• SOLU-MÉDROL®

    Corticoïde d'urgence injectable de méthylprednisolone pour bovins, chiens et chats


    Source : RCP du 04/10/2016

    Composition

    @Lyophilisat et solvant pour solution injectable.
    SOLU-MEDROL® 20 (pour chiens et chats) :
    METHYLPREDNISOLONE
    (s.f. d'hydrogénosuccinate) : 20 mg
    Excipients q.s.p. : 1 flacon de lyophilisat
    Flacon de solvant : eau p.p.i. : 1 ml
    SOLU-MEDROL® 40 (pour chiens et chats) :
    METHYLPREDNISOLONE
    (s.f. d'hydrogénosuccinate) : 40 mg
    Excipient q.s.p. : 1 flacon de lyophilisat
    Flacon de solvant : eau p.p.i. : 2 ml
    SOLU-MEDROL® 120 (pour bovins, chiens et chats) :
    METHYLPREDNISOLONE
    (s.f. d'hydrogénosuccinate) : 120 mg
    Excipient q.s.p. : 1 flacon de lyophilisat
    Flacon de solvant : eau p.p.i. : 2 ml
    SOLU-MEDROL® 500 (pour bovins, chiens et chats) :
    METHYLPREDNISOLONE
    (s.f. d'hydrogénosuccinate) : 500 mg
    Excipient q.s.p. : 1 flacon de lyophilisat
    Flacon de solvant : eau p.p.i. : 8 ml

    Propriétés

    La méthylprednisolone, glucocorticoïde de synthèse, dérive du cortisol (ou hydro-cortisone). Ses principaux effets sont ceux de la famille des glucocorticoïdes avec des propriétés anti-inflammatoires qui s'expriment à faible dose et des propriétés immuno-dépressives à dose plus élevée. Ses particularités chimiques permettent une action minéralo-corticoïde très faible.
    L'hydrogénosuccinate de méthylprednisolone est très rapidement métabolisé. Injecté par voie intraveineuse, ce corticoïde pénètre dans les cellules endothéliales du poumon en 1 minute autorisant une action anti-inflammatoire extrêmement rapide.

    Indications

    Chez les bovins*, chiens et chats :
    — Traitement des états inflammatoires et allergiques.
    — Traitement et prévention des états de choc.
    *(SOLU-MEDROL® 120 et 500)

    Administration et posologie

    Voies I.M. profonde, I.V. ou perfusion
    Reconstituer de manière extemporanée la solution en ajoutant le solvant au lyophilisat.
    Bovins : 0,4 à 1 mg/kg de méthylprednisolone en I.M. profonde ou en I.V.
    Veaux : 40 à 120 mg par animal selon sa taille, soit :
    SOLU-MEDROL® 120 : 0,66 à 2 ml par animal.
    SOLU-MEDROL® 500 : 0,64 à 1,92 ml par animal.
    Adultes : 200 à 250 mg par animal, soit :
    SOLU-MEDROL® 120: 3,3 à 4,2 ml par animal.
    SOLU-MEDROL® 500 : 3,2 à 4 ml par animal.
    La posologie pourra être adaptée selon la gravité de l'affection.
    Chiens, chats :
    — Etats inflammatoires et allergiques (I.M. profonde ou I.V.) : 2 mg/kg de méthylprednisolone.
    SOLU-MEDROL® 20 ou 40 : 1 ml pour 10 kg.
    SOLU-MEDROL® 120 : 1 ml pour 30 kg.
    SOLU-MEDROL® 500 : 1 ml pour 31 kg.
    La posologie pourra être adaptée selon la gravité de l'affection.
    — Etats de choc (I.V. lente) : 20 à 30 mg/kg de méthylprednisolone.
    SOLU-MEDROL® 20 ou 40 : 1 à 1,5 ml par kg.
    SOLU-MEDROL® 120 ou 500 : 0,33 à 0,5 ml par kg.
    La durée du traitement est variable, à adapter à l'affection traitée. L'injection peut être renouvelée à 6 h d'intervalle.
    La solution reconstituée peut également être administrée en perfusion dans du soluté injectable isotonique de chlorure de sodium ou de glucose.


    Posologies hors AMM. Respecter la cascade (art. L.5143-4 du CSP)
    Posologie hors AMM chez les NAC :(1)
    — chez les petits mammifères : voie I.M. 2 à 4 mg/kg (soit 0,1 à 0,2 ml/kg de la sol. 20 mg/ml).
    — chez les reptiles : voie I.M. ou S.C. 5 à 10 mg/kg (soit 0,25 à 0,5 ml/kg de la sol. 20 mg/ml) en cas de brûlures.
    Source : (1) Guide Thérapeutique Vétérinaire, animaux de compagnie, Editions du Point Vétérinaire, 2013

    Contre-indications

    Celles de la corticothérapie en général : affections gastro-intestinales, infections bactériennes non contrôlées par une antibiothérapie appropriée, maladies virales, diabète sucré, insuffisance rénale, ulcère de la cornée.

    Effets indésirables

    Parmi les effets secondaires de la corticothérapie, on signale la possibilité de polyurie-polydipsie, polyphagie, hyperactivité, augmentation de la sensibilité aux infections, troubles de la croissance.
    La corticothérapie modifie les tests de diagnostic immunologique et entraîne l'élévation des activités enzymatiques sériques de l'ALAT et de la PAL, de même qu'une neutrophilie, une lymphopénie et une éosinopénie.
    La corticothérapie peut favoriser l'apparition de crise d'épilepsie.
    La fréquente répétition de trop fortes doses est susceptible de perturber le fonctionnement hypophysaire (syndrome de Cushing).

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    — L’ampoule de solvant ne contenant que de l’eau ppi à l’exclusion de tout conservateur, la solution obtenue doit être utilisée immédiatement, et ne doit pas être conservée en vue d’injections multiples.
    — Les ampoules de solvant sont autocassables : l’ampoule est pré-limée en un point de l’étranglement. La tache colorée sur l’olive permet l’orientation de celle-ci. Saisir l’ampoule, le point coloré dirigé vers soi. Placer le pouce sur le point coloré et exercer une légère flexion du haut vers le bas.
    — Une asepsie rigoureuse est nécessaire.
    — Ne pas dépasser les doses recommandées.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Les études chez les animaux de laboratoire ont mis en évidence des effets embryotoxiques.
    Usage non recommandé chez les femelles gestantes.
    Interactions :
    Augmentation du risque ulcérigène lors d'association corticoïdes-AINS. L'association de corticoïdes avec des salicylés ou des AINS augmente le risque de complications gastro-intestinales.
    Augmentation du métabolisme des corticoïdes par les barbituriques et les anticonvulsivants.
    L'association de corticoïdes avec des diurétiques contenant un groupement thiazide augmente le risque d'intolérance au glucose.
    En cas de diabète, les corticoïdes peuvent augmenter le besoin en insuline ou en médicaments hypoglycémiants oraux.
    Surdosage :
    En cas de surdosage, réaliser un traitement symptomatique. Il n'existe en effet pas d'antidote spécifique.
    Précautions pour l’utilisateur :
    Bien se laver les mains après utilisation.

    Temps d'attente

    Viandes et abats : 6 jours.
    Lait : en l'absence de temps d'attente pour le lait, ne pas utiliser chez les femelles laitières dont le lait est destiné à la consommation humaine.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Durée de conservation : 3 ans
    Durée de conservation après reconstitution : utiliser immédiatement

    Présentation(s)

    • SOLU-MEDROL® 20 :
    A.M.M. FR/V/3399279 0/1992
    Boîte de 1 flacon de lyophilisat et de 1 ampoule de 1 ml de solvant

    GTIN 05414736003429

    • SOLU-MEDROL® 40 :
    A.M.M. FR/V/9584417 2/1992
    Boîte de 1 flacon de lyophilisat et de 1 ampoule de 2 ml de solvant

    GTIN 05414736003436

    • SOLU-MEDROL® 120 :
    A.M.M. FR/V/3594168 4/1992
    Boîte de 1 flacon de lyophilisat et de 1 ampoule de 2 ml de solvant

    GTIN 05414736003443

    • SOLU-MEDROL® 500 :
    A.M.M. FR/V/0336026 8/1992
    5 nécessaires (flacon de lyophilisat + solvant) de 500 mg

    GTIN 05414736003450

    ZOETIS France SAS

    10 rue Raymond David
    92240 MALAKOFF
    Tél. : 01.70.80.80.00
    Dernière version de la monographie : 13/12/2016

    Mise à jour :
    Modification (nouveau RCP) : Changement d'adresse du laboratoire distributeur.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Le nouveau ministre de l'Agriculture envisage une simplification administrative pour le secteur agricole.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité