• FLUMIQUIL® Poudre à 3 %

    Antibactérien (fluméquine) en poudre pour solution buvable pour animaux de production


    Source : RCP du 04/05/2011

    Composition

    Poudre pour solution buvable :
    FLUMEQUINE : 30 mg
    Excipient q.s.p. : 1 g

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    La fluméquine est un anti-infectieux de synthèse de la famille des quinolones. Elle agit au niveau des acides nucléiques en bloquant la réplication de l‘ADN de la bactérie. La cible moléculaire est l'ADN-gyrase, impliquée dans l'enroulement en spirale de l'ADN.
    Elle a une activité bactéricide dose dépendante contre les bactéries Gram négatif. Elle présente également une activité sur certaines bactéries Gram positif (notamment sur les Staphylocoques).
    Propriétés pharmacocinétiques :
    — La fluméquine est très souvent bien absorbée par voie orale. Sa biodisponibilité est d'environ 76-100% chez le veau, 57% chez le poulet et 7% chez le pigeon.
    Le Tmax est atteint après environ 2-3 heures et le Cmax varie selon l'espèce et la spécialité.
    Son taux de fixation aux protéines plasmatiques est relativement important (75% chez le veau, 39% chez le pigeon et 23% chez le mouton).
    Les paramètres pharmacocinétiques sont linéairement corrélés aux doses administrées. Aucune accumulation dans le sang, ni induction ou inhibition enzymatique ne sont observées.
    La fluméquine est métabolisée au niveau du foie principalement en 7-hydroxy fluméquine et secondairement en glucuronide. Elle subit une phase d'élimination relativement rapide. Sa demi-vie d'élimination est d'environ 1,5 h chez le pigeon, 2 h chez le veau, 7 h chez le poulet et 12 h chez le mouton.
    La fluméquine est principalement excrétée dans les urines sous forme de fluméquine et de glucuronide.
    — Chez les poissons, elle est rapidement absorbée après administration orale avec un pic plasmatique de 1,5 à 5,5 µg/ml obtenu en 3 à 5 heures suivant les espèces.
    Elle est largement distribuée, dans les muscles, le foie, le cerveau et est principalement excrétée dans l'urine. Elle est peu métabolisée, le métabolite principal est le 7-hydroxy-flumequine. La demi-vie d'élimination est comprise entre 20 et 30 heures après administration orale chez le saumon.

    Indications

    Chez les équins, bovins, ovins, caprins, porcins, lapins, volailles et poissons : affections à germes sensibles à la fluméquine.
    • Chez les chevaux, bovins, ovins et caprins :
    — Traitement curatif et préventif en milieu infecté des infections digestives dues à Escherichia coli et à Salmonella sp.
    — Traitement curatif et préventif en milieu infecté des infections respiratoires dues à Pasteurella multocida et Mannheimia haemolytica.
    • Chez les porcins :
    — Traitement curatif et préventif en milieu infecté des infections digestives dues à Escherichia coli et à Salmonella sp.
    — Traitement curatif et préventif en milieu infecté des infections respiratoires dues à Pasteurella multocida, Actinobacillus pleuropneumoniae et Haemophilus parasuis.
    — Traitement curatif et préventif en milieu infecté des infections urinaires à E. coli.
    • Chez les lapins :
    — Traitement curatif et préventif en milieu infecté des infections digestives dues à Escherichia coli et à Salmonella sp.
    — Traitement curatif et préventif en milieu infecté des infections respiratoires dues à Pasteurella multocida et Mannheimia haemolytica.
    • Chez les volailles : traitement curatif et préventif en milieu infecté des infections respiratoires, digestives et septicémiques dues à Escherichia coli, Salmonella sp. et à Pasteurella sp.
    • Chez les poissons : traitement curatif des infections septicémiques dues à Aeromonas salmonicida (furonculose), à Yersinia ruckerii (yersiniose) et Vibrio auguillarum (vibriose).

    Administration et posologie

    Voie orale.
    Chevaux, bovins, ovins, caprins, lapins, volailles, poissons : 12 mg de fluméquine par kg de poids vif et par jour pendant 5 jours (porcs : pendant 3 à 5 jours).
    La quantité d’eau de boisson médicamenteuse consommée par les animaux dépend de leur état physiologique et clinique. Afin d'obtenir la posologie recommandée, la concentration en fluméquine doit être ajustée en conséquence.


    Posologies hors AMM. Respecter la cascade (art. L.5143-4 du CSP)
    posologie hors AMM chez les rongeurs et lapin de compagnie : voie orale 6 g/litre d'eau de boisson.
    Source : (1) Guide Thérapeutique Vétérinaire, animaux de compagnie, Editions du Point Vétérinaire, 2013

    Contre-indications

    Ne pas utiliser :
    — en cas d'hypersensibilité connue aux quinolones ;
    — chez les volailles pondeuses (voir Temps d'attente).

    Précautions d'emploi

    Précautions particulières d'emploi :
    L'utilisation de quinolones doit reposer sur la réalisation d'antibiogrammes chaque fois que cela est possible, et doit prendre en compte les politiques officielles et locales d'utilisation des antibiotiques.
    L'utilisation de la spécialité en dehors des recommandations du RCP peut augmenter la prévalence des bactéries résistantes aux quinolones et peut diminuer l'efficacité du traitement avec d'autres (fluoro)quinolones compte tenu de possibles résistances croisées.
    Précautions en cas de gravidité ou lactation :
    Aucun effet embryotoxique, tératogène ou sur la reproduction n'a été observé lors des études menées chez les animaux de laboratoire.
    L'innocuité de la fluméquine n'ayant pas été étudiée dans les espèces cibles, l'utilisation au cours de la gestation et de la lactation devra faire l'objet d'une évaluation du rapport bénéfice/risque par le vétérinaire.
    Interactions :
    Ne pas associer au triméthoprime, ni aux sulfamides.
    Précautions particulières pour l'utilisateur :
    Les personnes présentant une hypersensibilité connue aux quinolones doivent éviter tout contact avec le produit.
    En cas de contact avec les yeux, rincer immédiatement et abondamment avec de l'eau. Si l'irritation persiste consulter un médecin.

    Temps d'attente

    Viandes et abats, et chair de poisson : 2 jours.
    Lait : 2 jours.
    Œufs : en l'absence de temps d'attente pour les œufs, ne pas utiliser chez les espèces productrices d'œufs de consommation, 4 semaines avant le démarrage de la ponte et pendant celle-ci.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Durée de conservation des sacs : 3 ans.
    Après ouverture : 3 mois.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/0206033 4/1981
    Sac de 5 kg

    GTIN 03411110107584

    CEVA Santé animale

    10, avenue de la Ballastière
    33500 LIBOURNE
    Tél. : 05.57.55.40.40
    Dernière version de la monographie : 01/10/2015

    Mise à jour :
    La présentation Sac de 1 kg ne se fait plus.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Jacques Mézard, sénateur du Cantal, est nommé ministre de l’Agriculture. Vous diriez plutôt que :

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité