Question :

J'ai lu attentivement la réponse à une question datée du 14 mars 2015 concernant l'inaptitude chez une ASV. Je me retrouve dans ce cas avec confirmation par le médecin du travail de l'inaptitude de mon ASV pour le poste occupé au sein de la clinique. L'entretien qui doit avoir lieu avec la salarié doit-il faire l'objet d'une convocation par écrit et en recommandé ? L'entretien et les conclusions de cet entretien doivent-ils être actés par écrit et signé par l'employeur et la salariée ? Le licenciement peut-il intervenir dans les jours qui suivent cet entretien si aucun reclassement n'est possible ? 

 



Cette page est réservée aux membres du site lepointveterinaire.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


A propos de l'auteur
Jean-Pierre Kieffer


Doté d'une expérience de 36 ans en pratique canine, Jean-Pierre Kieffer (T 75) a exercé en région parisienne. Il a également assumé des responsabilités syndicales au niveau national pendant une vingtaine d'années, ainsi que des responsabilités ordinales régionales pendant 12 ans à la Commission d’examen des contrats de travail.

Négociateur des conventions collectives vétérinaires, au titre de la représentation patronale, il a également dispensé des formations de droit du travail, destinées aux entreprises vétérinaires. Jean-Pierre Kieffer est l'un des auteurs de La Semaine Vétérinaire, traitant les sujets qui touchent au droit du travail.