Nombre de votants :

    • - une valeur ajoutée dans le processus d'inspection : 5 %
    • - une bonne idée face à la baisse des effectifs et moyens en abattoirs : 1 %
    • - la fin des services vétérinaires pour garantir la salubrité de la viande : 37 %
    • - une déresponsabilisation de l'Etat : 35 %
    • - la fin de notre système sanitaire français : 20 %
    • - une crise à venir pour les élevage français face à l'Europe : 2 %








En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...