Nombre de votants :

    • - L'éleveur infirmier oui, l'éleveur vétérinaire non : 54 %
    • - A quoi vont servir mes 5 années d'étude : 14 %
    • - De toute façon, les éleveurs soignent déjà 8 bovins malades sur 10 : 14 %
    • - Pourquoi pas, notre activité sera de plus en plus tournée vers le conseil : 8 %
    • - Pourquoi pas, si le vétérinaire local garde prescription et délivrance : 8 %
    • - Je n'ai pas d'avis : 2 %





Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK