• Mélot-Migianu C
  • PV 265
  • Mai 2006
  • : Chien, chat

Figure : circuit de perfusion pour la nutrition parentérale totale




Paramètres cliniques et biochimiques à surveiller lors de nutrition parentérale totale

PARAMETRES FREQUENCE
Examen clinique (muqueuses, température, état d'hydratation, fréquences cardiaque et respiratoire) Deux fois par jour
Poids corporel Une fois par jour
Diurèse Mesurée toutes les quatre heures, exprimée en ml/h
Glycosurie Quatre fois par jour
Hématocrite Une fois par jour
Lipémie macroscopique Une fois par jour
Glycémie Deux fois par jour
Dosage des électrolytes (hypokaliémie fréquente, lors d'apport excessif de glucose), de l'urée, de la créatinine, de l'ammoniaque, des triglycérides, du cholestérol et du phosphore sériques 24 à 48 heures après le début de la perfusion puis tous les deux à trois jours
Numération et formule sanguines Une à deux fois par semaine
D'après [5].


Bibliographie

1 - Burkholder WJ. Metabolic rates and nutrient requirements of sick dogs and cats.
J. Am. Vet. Med. Assoc. 1995;206(5):614-618.

2 - Chan DL, Freeman LM, Labato MA et coll. Retrospective evaluation of partial parenteral nutrition in dogs and cats. J. Vet. Intern. Med. 2002;16(4):440-445.

3 - Chandler ML, Guilford WG, Payne-James J. Use of peripheral parenteral nutrition support in dogs and cats. J. Am. Vet. Med. Assoc. 2000;216(5):669-673.

4 - CHU de Limoges. Site du CHU de Limoges [en ligne] (page consultée le 17 juillet 2003). Adresse URL : http://www.chu-limoges.fr/

5 - Furher L, Reynolds A, Mauldin G et coll. L'alimentation parentérale chez les carnivores domestiques. Prat. Méd. Chir. Anim. Comp. 1990;25(6):573-584.

6 - Hand MS, Thatcher CD, Remillard RL et coll. Small animal clinical nutrition, 4th Edition. Mark Morris Institute eds, Topeka. 2000:1192p.

7 - Lesponne I. La nutrition parentérale des carnivores domestiques : synthèse bibliographique et étude épidémiologique du statut nutritionnel des animaux hospitalises à l'ENVT.
Thèse de doctorat vétérinaire, Université Paul Sabatier, Toulouse. 2002:208p.

8 - Raffin T. Pose et utilisation pratique d'un cathéter veineux central implanté par voie jugulaire chez les carnivores. Point Vét. 1999;30(199):309-317.

9 - Reuter JD, Marks SL, Rogers QR et coll. Use of the parenteral nutrition in dogs: 209 cases (1988-1995). J. Vet. Emerg. Critic. Care. 1998;8(3):201-213.

10 - Valin I. Le cathéter veineux : la pose et ses complications chez le chien et le chat. Le Nouveau Praticien Vétérinaire. 2002;hors-série"Hospitalisation":55-58.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...