• Dupres M
  • PV 231
  • Décembre 2002
  • : Bovins

Pour en savoir plus
1 - Msolla PM, Wiseman A, Allan EM et coll. A comparison of the virulence of three strains of infectious bovine rhinotracheitis virus. Vet. Microbiol. 1983;8(2):129-134.
2 - Rodolakis A. Chlamydiose et fièvre Q : agents d'avortements et zoonoses ? Point Vét. 1994;26(n° spécial "Ruminants et santé publique"):845-850.


Tableau (D'après GDS et LVD 38)

Résultats des dépistages à l'introduction en Isère lors des reconstitutions de cheptel après abattage total en 2000 et en 2001 (n = 160 analyses)

Tuberculose Brucellose IBR Fièvre Q Paratuberculose BVD-MD (antigènes +)
Technique Intra-dermo simple ELISA et FC ELISA gB ELISA Sérologie ELISA Ag p80
% de bovins réagissant à l'introduction 1,9 0 0 7,4 0 0,6

Selon ces résultats obtenus dans un département français moyen en termes de type d'élevage, la recherche de la fièvre Q à l'introduction semble la plus pertinente. Pour la BVD-MD, le virus (antigène p80) a été recherché seulement chez les animaux séronégatifs (63 % des bovins). Pour l'IBR, aucun résultat positif n'a été obtenu à l'introduction car tous les animaux provenaient directement d'exploitations qualifiées "indemnes d'IBR".


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...