• Dupres M
  • PV 231
  • Décembre 2002
  • : Bovins

Pour en savoir plus
1 - Msolla PM, Wiseman A, Allan EM et coll. A comparison of the virulence of three strains of infectious bovine rhinotracheitis virus. Vet. Microbiol. 1983;8(2):129-134.
2 - Rodolakis A. Chlamydiose et fièvre Q : agents d'avortements et zoonoses ? Point Vét. 1994;26(n° spécial "Ruminants et santé publique"):845-850.


Tableau (D'après GDS et LVD 38)

Résultats des dépistages à l'introduction en Isère lors des reconstitutions de cheptel après abattage total en 2000 et en 2001 (n = 160 analyses)

Tuberculose Brucellose IBR Fièvre Q Paratuberculose BVD-MD (antigènes +)
Technique Intra-dermo simple ELISA et FC ELISA gB ELISA Sérologie ELISA Ag p80
% de bovins réagissant à l'introduction 1,9 0 0 7,4 0 0,6

Selon ces résultats obtenus dans un département français moyen en termes de type d'élevage, la recherche de la fièvre Q à l'introduction semble la plus pertinente. Pour la BVD-MD, le virus (antigène p80) a été recherché seulement chez les animaux séronégatifs (63 % des bovins). Pour l'IBR, aucun résultat positif n'a été obtenu à l'introduction car tous les animaux provenaient directement d'exploitations qualifiées "indemnes d'IBR".