Le rôle pivot du praticien équin réaffirmé

Marine Neveux | 19.12.2013 à 11:26:46 |
©

Les journées 2013 de l’Association vétérinaire équine française (Avef) se sont tenues du 11 au 13 décembre 2013 à Deauville (Calvados). Les prérogatives du vétérinaire équin ont notamment servi de fil conducteur lors de l’assemblée générale.

En introduction des 41es journées de l’Avef, son président, Jean-Yves Gauchot, est entré tout de suite dans le vif du sujet, abordant le rôle clé du praticien équin, tant au niveau de l’identification de terrain des animaux que de la veille sanitaire, pour laquelle il est un acteur d’intérêt général. « En 2014, les obligations des détenteurs d’équidés et celles liées aux rassemblements de chevaux devraient être inscrites », a-t-il souligné. Notre confrère reconnaît aussi la nécessité pour les vétérinaires de s’engager dans le domaine de la fin de vie des chevaux : « Cela relève de notre mission. » Hasard du calendrier, au lendemain ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...