L’entretien est important : suite à la première sélection des CV, c’est sur la base de ces échanges d’une heure maximum que l’employeur potentiel va faire son choix. Rappelez-vous qu’il n’est jamais possible de faire deux fois une première, bonne ou mauvaise, impression !

L’entretien d’embauche est une étape importante et vous souhaitez décrocher un poste, mais là encore, comme dans le CV ou la lettre de motivation, il est important d’être honnête et sincère ; sincère dans les réponses données à l’employeur mais aussi sincère vis-à-vis de soi-même (vos attentes et vos impressions).

Les pré-requis

  • une tenue vestimentaire propre et classique - ni le short, ni le costume cravate ne sont indiqués pour postuler dans un cabinet vétérinaire – dans laquelle vous êtes à l’aise, des cheveux coiffés, un pantalon tenu par une ceinture et qui ne laisse pas voir la moitié des sous-vêtements (c’est peut-être la mode chez les plus jeunes, mais les employeurs, souvent plus âgés, peuvent ne pas apprécier !)
  • par principe, se munir d’un CV et d’une photocopie du diplôme : ce sera un plus si ils vous sont demandés !
  • préparez cet entretien et listez les questions que vous désirez poser (horaires, taille de l’équipe, logiciel, type de clientèle, attentes de l’employeur, etc.) : plus vous en demanderez, plus vous recueillerez d’informations, et de plus ces marques d’intérêt seront plutôt flatteuses pour votre interlocuteur

Le déroulement de l'entretien

  • soyez ponctuel et aimable, aussi bien avec les secrétaires (l’ASV qui est en place depuis 20 ans a certainement un pouvoir d’influence ou de nuisance important !) qu’avec les vétérinaires ou les clients que vous croiserez dans la salle d’attente. Le but est que tout le monde ait envie de vous revoir !
  • généralement, l’entretien avec les vétérinaires peut paraitre assez informel : c’est moins impressionnant, mais attention néanmoins à rester vigilant, professionnel et à ne pas oublier les questions que vous souhaitez poser !
  • répondez à toutes les questions mais ensuite prenez la main et interrogez votre interlocuteur sur ses attentes, le type de clientèle, le travail, ce qui se passe bien ou moins bien avec les ALD, les modalités d’intégration dans l’équipe, le suivi ou l’aide que vous pouvez avoir de sa part, la formation.
  • abordez la rémunération mais seulement à la fin de l’entretien
  • ne partez pas sans confirmer (ou pas) votre intérêt pour le poste et sans connaître le calendrier du recrutement (combien de candidats à voir, réponse à attendre pour quand, etc.)

Les suites

  • il est possible et très courtois d’adresser un email de remerciement le lendemain de l’entretien en confirmant votre intérêt et la date prévisionnelle à laquelle vous rappellerez
  • s’il s’avère que, à la réflexion, vous n’êtes pas intéressé pas le poste, informez-en la personne que vous avez rencontrée en la remerciant pour le temps qu’elle vous a consacré et en lui proposant de lui adresser d’autres connaissances s’il elle le souhaite. Votre interlocuteur vous en sera reconnaissant et puis, qui sait si dans quelques années vous ne le retrouverez pas comme recruteur ou futur associé !
  • même si le vétérinaire vous a dit « réponse dans 15 jours », n’hésitez à vous manifester avant car entre-temps, l’urgence a pu changer et une réponse peut être donnée plus rapidement au dernier candidat rencontré sans que vous en soyez informé ! Il vaut mieux un candidat hyper motivé qui appelle tous les jours que quelqu’un qui reste 3 semaines sans donner de nouvelles !
  • malgré tout vous n’êtes pas retenu pour le poste, n’hésitez pas à demander pour quelle(s) raison(s). Soyez beau joueur, remerciez pour le temps qui vous a été consacré et réaffirmez votre intérêt pour le poste s’il revenait à se libérer rapidement (le candidat choisi ne fera peut-être pas l’affaire !). N’hésitez pas à demander un conseil faisant appel au réseau : " Connaissez-vous une clinique ou un cabinet vétérinaires qui pourraient être intéressés par ma candidature ? "
  • vous n’êtes pas satisfait de la façon dont se déroulent les entretiens ou si vous avez plusieurs réponses négatives, ne restez pas seul (il faut garder confiance en soi pour être positif et vendeur pour les futurs entretiens). N’hésitez pas à demander l’avis d’un ami ou d’un vétérinaire que vous connaissez en lui présentant votre CV et en lui demandant de vous faire passer un entretien « test » pour avoir son opinion et son feed-back !
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Recevez toute l’information vétérinaire directement sur votre boite mail.

Retrouvez-nous sur
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...