Interview de Laurence Guilbert-Julien, Responsable technique France, gamme ruminants, chez Boehringer-Ingelheim


Quelles sont les missions d’un responsable technique en laboratoire pharmaceutique ?

Les missions du responsable technique sont variables selon la taille du laboratoire, de l’espèce animale cible, des produits.... J’assure la formation technique des forces de vente, en interne, je travaille en lien avec les responsables marketing et les directeurs de région et je fournis un appui technique aux clients, les vétérinaires praticiens, sur la gamme ruminants. Je recueille aussi les cas de pharmacovigilance, et en assure le suivi et l’analyse en lien avec le service réglementaire. La partie terrain occupe plus de 50% de mon temps, pendant lequel j’accompagne les délégués chez les vétérinaires, je mets en place des essais terrains ou j’anime des réunions de vétérinaires ou d’éleveurs. En tant que responsable technique au niveau national, je suis impliquée dans la stratégie de développement de la gamme ruminants, la conception des modules de réunion, la formation des délégués, afin qu’ils aient un bon niveau de connaissances. Je participe également à des réunions au niveau européen avec les responsables techniques des autres pays ce qui permet d’échanger sur les produits et les pathologies.

Pourquoi et comment êtes vous devenue responsable technique ?

Dès l’école vétérinaire, j’ai su que je ne souhaitais pas travailler en libéral. J’avais besoin de diversité, de mobilité, et je souhaitais travailler avec une équipe plus importante qu’en cabinet. Intéressée par la vision économique de la Santé Animale, je me suis orientée vers les productions animales. Après avoir enseigné dans une école d’ingénieurs en agriculture, puis travaillé dans le monde coopératif, je suis entrée dans l’industrie pharmaceutique, il y a plus de 10 ans. J’ai choisi de rester dans un poste technique car c’est celui qui me correspond le mieux tout en me permettant de travailler en lien avec les autres services (marketing, réglementaire, forces de vente…).

Quel est l’aspect le plus gratifiant de votre métier ? Son inconvénient ?

C’est un métier d’une très grande diversité, qui permet de travailler avec de nombreuses personnes (affaires réglementaires, direction, forces de vente) ayant des profils différents et des formations variées, vétérinaires ou non. Sur le plan intellectuel, il permet d’apprendre continuellement de nouvelles choses, on ne connaît jamais la routine. Les retours positifs spontanés de personnes avec qui je travaille en interne ou en externe sont gratifiants. Les éléments « négatifs » à peser avant de prendre un tel poste, sont la quantité de déplacements et le statut salarié ; nous ne sommes pas notre propre chef à la différence des libéraux.

Que conseilleriez-vous à un jeune vétérinaire ? Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

La méthode diagnostique peut s’appliquer dans de nombreux domaines ; être vétérinaire est donc un atout pour entreprendre beaucoup de choses. Il serait dommage de se cantonner à la vision du clinicien traditionnel, car les possibilités sont très vastes ! Je conseillerais aux étudiants d’explorer les possibilités, de rencontrer les personnes qui exercent ce métier, de faire des stages en entreprise. Responsable technique est un métier très épanouissant, pour lequel il convient d’être ouvert d’esprit, organisé, autonome, capable de travailler en équipe, et de garder conscience que ce travail technique s’inscrit dans un objectif de progression commerciale d’une entreprise.

Propos recueillis par Ségolène Minster


Missions :

  • Assurer la formation technique des forces de vente
  • Fournir un appui technique aux vétérinaires
  • Recueillir et analyser les cas de pharmacovigilance
  • Mettre en place des essais terrains
    Les plus du métier :
  • Diversité des missions
  • Interlocuteurs variés
  • Richesse intellectuelle
Qualités requises : Ouverture d’esprit, organisation, autonomie, capacité à travailler en équipe, être en accord avec les objectifs de progression de l’entreprise.
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Recevez toute l’information vétérinaire directement sur votre boite mail.

Retrouvez-nous sur
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...