Interview d’Isabelle Lê Quan, Chef de produit France Animaux de Compagnie, chez Vétoquinol


Quelles sont vos missions en tant que chef de produit France, animaux de compagnie ?

En tant que chef de produit, ma mission est d’assurer la promotion d’une gamme de médicaments dans les domaines de la gestion de la douleur, de l’anesthésie et de la chirurgie. Cette promotion comprend, entre autre, la communication et le marketing, la présence à des congrès et l’organisation de divers évènements ainsi que la création d’outils promotionnels destinés à la Force de vente. A ce travail promotionnel, s’ajoutent les analyses des ventes et des marchés vétérinaires, ainsi que la veille concurrentielle. Le chef de produit est aussi chargé de détecter les innovations qui pourraient aider les praticiens au quotidien, ceci étant plus facile en étant soi-même vétérinaire. Par exemple, en 2014, j’ai découvert une société qui cherchait un distributeur auprès des vétérinaires pour des coques d’IPhone permettant de réaliser des ECG sur toutes les espèces. Conquise par ce concept, j’ai assuré la distribution et la promotion de la coque ECG par Vétoquinol.

Quel est l’aspect le plus gratifiant de votre métier ?

Le quotidien est très varié, et permet des échanges de haut niveau, avec des leaders d’opinion : cela débouche sur des projets innovants et passionnants, par exemple, sur le développement de produits qui peuvent aider les vétérinaires dans leur pratique. La création de nouveaux outils, la recherche de formations, qui plaisent autant aux délégués qu’à nos clients, est aussi très stimulante. Mon meilleur souvenir en tant que chef de produit, est celui d’un vétérinaire se ruant sur notre stand au congrès de l’AFVAC, car il voulait une coque ECG ! Ce projet de coque ECG innovante était très enthousiasmant. Il a fédéré toutes les espèces, a facilité l’acquisition d’ECG et a aidé les cliniciens à améliorer leur pratique. Développer un projet, voir son aboutissement, et le voir accueilli avec enthousiasme par les confrères, cela est très satisfaisant !

Quelles qualités sont requises pour exercer ce métier ?

Face à des missions nombreuses et très variées, au carrefour de la vente, du juridique et du réglementaire, de l’international, … et avec de nombreux déplacements selon les périodes de l’année, il convient de savoir s‘organiser, de hiérarchiser les priorités, afin de gérer son travail et de respecter les délais. La créativité est également nécessaire au chef de produit, afin de proposer des supports de promotion qui plaisent aux équipes, qui soient support des ventes et nouveaux pour les vétérinaires. Il convient aussi d’être ouvert, en veille sur le marché, avoir un sens des produits qui peuvent se développer. De bonnes capacités de communication écrite et orale permettent d’être à l’aise et de prendre la parole face aux délégués, journalistes et vétérinaires. Dans un contexte international, la maîtrise de l’anglais est indispensable. Enfin, c’est un métier qui demande beaucoup d’énergie quotidienne !

Comment voyez-vous l’avenir de ce métier ?

La réglementation vétérinaire se calque de plus en plus sur celle de la médecine humaine, plus contraignante, ce qui limite les possibilités en termes de créativité. En communication, chaque mot utilisé doit être pesé, justifié par des études scientifiques datant de moins de 5 ans. Le double diplôme vétérinaire et marketing devient la voie la plus classique pour devenir chef de produit en laboratoire pharmaceutique vétérinaire. Il faudra toujours des chefs de produit, et les vétérinaires ont le même niveau de compétences, le même raisonnement que les médecins, ce qui ouvre des passerelles vers la médecine humaine. Les vétérinaires doivent donc s’imposer et faire valoir leurs compétences, car ils peuvent exercer le métier de chef de produit aussi bien dans un laboratoire pharmaceutique vétérinaire qu’humain.

Propos recueillis par Ségolène Minster


Missions :

  • Assurer la promotion d’une gamme de produits
  • Analyser les ventes, assurer une veille concurrentielle
  • Détecter des innovations prometteuses
    Les plus du métier :
  • Quotidien très varié et très stimulant
  • Echanges de haut-niveau
  • Satisfaction de développer des outils qui aident les vétérinaires
Qualités requises : Sens de l’organisation et de la gestion des priorités, créativité, être à l’écoute, capacité de communication écrite et orale, adaptabilité et réactivité, maîtrise de l’anglais.

Forum

Exprimez-vous et échangez entre étudiants, en toute confidentialité.

Accéder à notre forum

Le choix du libraire


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...