Les outils de bureautique actuels permettent de simplifier considérablement la rédaction d’un mémoire ou d’une thèse.

Nous allons ci-dessous donner des exemples avec Word qui reste le traitement de texte le plus utilisé – pour les différences entre les différentes versions, se reporter au site de Microsoft Office – les tutoriels sont courts, bien faits et permettent de comprendre facilement les différentes fonctionnalités. N’hésitez pas à faire les exercices pratiques pour vous approprier la méthode !

Formations et didacticiels sur Office

Définir un modèle

Un modèle est un type de document dans lequel sont déjà définis des éléments de mise en forme et de mise en page (marges, interligne, espacement des paragraphes) pour le texte ainsi que le style des différents éléments du plan (partie, chapitre, paragraphe, etc.) : police, taille, couleur, italique, gras, souligné entre autres.

Ceci permet de gagner du temps car la sélection du niveau de titre (Titre 1 ou 2 ou 3) attribue « en un clic » police, taille, style et attributs du texte, espacement des caractères ainsi que les bordures et trames du paragraphe tels que définis dans le modèle. Autre avantage, les titres ainsi identifiés seront automatiquement ajoutés avec leur numéro de page à la table des matières (voir infra).

En-têtes et bas de pages

Les en-têtes et bas de pages permettent de définir la numérotation des pages ainsi que d’en faire varier le contenu en créant des sections différentes (vérifier l’usage en la matière auprès du directeur de thèse).

Titres & table des matières

Le fait de définir dans le texte un niveau de titre permettra à Word de regrouper automatiquement les titres des différentes parties dans une table des matières en les configurant de façon hiérarchique. De plus cette table des matières sera automatiquement mise à jour (le contenu et la structure de la table ainsi que les numéros de page) au fur et à mesure des modifications apportées dans le texte.

  • Insérer une table des matières (onglet « références » dans Word 2007) en choisissant le nombre de niveaux à insérer
  • Clic droit de souris sur la table puis « Mise à jour de toute la table » ou « Mise à jour des numéros de page »

Références bibliographiques

Word dispose d’une fonction « Bibliographie » qui simplifie beaucoup la gestion des références dans le texte et la bibliographie.

La bibliographie répertorie (généralement en fin de la thèse) toutes les sources que vous avez citées. À chaque fois que vous créez une nouvelle source, les informations la concernant sont enregistrées sur votre ordinateur.

Onglet « Références » dans Word 2007 :

  • « Gérer les sources » permet de créer une nouvelle source en identifiant le type de source (ouvrage, article de périodique, compte-rendu de symposium, document d’un site web, etc.)
  • Une fois les sources créées, les passer dans la liste active (« Copier » dans « Gérer les sources ») ce qui les fait apparaitre en liste dans l’onglet « Insérer une citation »
  • Lorsque une source est citée dans le texte « Durand et Dupond (3) ont montré que… », il suffit de faire « insérer une citation » en choisissant la bonne référence sur la partie en grisé
  • Le style de rappel dans le texte peut être défini par « style » et est automatiquement mis à jour en cas de changement de style
  • Pour insérer ensuite toute la bibliographie à la fin de la thèse, sélectionner « bibliographie » (toujours dans l’onglet « Références » / pavé « Citations et bibliographie »). La bibliographie sera classée par ordre de citation dans le texte avec le style « ISO 690 – référence numérique » ou par ordre alphabétique avec le style « ISO 690 – premier élément et date ». Dans ce cas la mise à jour des références dans le texte se fait par un clic de souris sur une référence et « Mettre à jour les citations et la bibliographie ».

Notes de bas de page

Les notes de bas de page et les notes de fin sont utilisées pour expliquer ou fournir des commentaires détaillés, des références sur le texte, par exemple une citation.

Figures & tableaux / Illustrations

La présentation des figures et tableaux doit être soignée et ils doivent être numérotés. Les recommandations pour la présentation des tableaux et figures sont clairement expliquées, et en détail, dans les guides de thèse disponibles dans les écoles.

Il est intéressant de savoir que Word dispose également d’une fonction qui permet non seulement de les numéroter mais de créer une table des tableaux ou des illustrations, à la condition de créer la légende avec cette fonction.

  • Onglet « Références » sous Word 2007 / « Insérer une légende » / Choisir « Figure / Tableau ».
  • Puis « Insérer une table des illustrations »

Orthotypographie

L’orthotypographie correspond au bon usage des signes typographiques et des abréviations. Lire à ce sujet un document très intéressant, qui fait le tour des principales règles applicables en français et en anglais, et disponible à l’adresse suivante :

Petites leçons de typographie

Quelques grandes règles à connaître concernant les abréviations :

Article art.
Bulletin bull.
Tome t.
page, pages p.
confer cf.
Edition éd.
Premier 1er
Première 1re
Deuxième 2e et non pas 2ème

Emploi des majuscules

  • En français, il faut accentuer les majuscules.
  • La première lettre d’une phrase prend une majuscule mais il n’en faut pas après « : » ni après une parenthèse.
  • Pour les listes, soit tous les éléments font partis d’une seule phrase et ils commencent par une minuscule et se terminent par une virgule ou un point virgule (un point à la fin) ; soit les éléments de la liste représentent différentes phrases et ils commencent alors par une majuscule et se terminent par un point.
    Les pièces à fournir sont les suivantes : Plusieurs origines sont envisageables :
    - une photocopie de la carte d’identité, - Les origines internes sont les suivantes…
    - une photographie d’identité récente, - Dans le cas d’une contamination ...
    - un justificatif de domicile,
    - un RIB.
  • Pas de majuscule aux titres : le professeur, le recteur, le président….

Souligné, gras ou italique

  • Le gras est réservé aux titres de chapitres, sections, etc.
  • L’italique sert à marquer les différences : mots étrangers, emphase, citations et noms d’œuvre.
  • Le souligné n’a pas de raison d’être utilisé (d’autant que c’est souvent la façon d’indiquer un lien activable pour une adresse web).

Ponctuation

  • La ponctuation est importante pour la compréhension d’un texte en aérant la phrase et en guidant la lecture. Elle doit être particulièrement soignée !
  • Une espace* avant et après les ponctuations doubles : deux points, point virgule, points d’exclamation ou d’interrogation : «_:_ », «_ ; _», «_ !_ », «_ ?_ »
  • Une espace* après seulement les ponctuations simples : virgule, point, trois points de suspension : «, _», « ._ », «… _ »
    *En typographie « espace » est féminin
  • Pas de point en fin de titre.

Et encore…

  • Les guillemets :
    - « … » en français
    - "…" en anglais
  • « Etc. » pas « etc… »
  • Coupure des mots (césure) : généralement automatique dans les traitements de texte, il convient néanmoins d’en vérifier la bonne application (par exemple entre un nombre et l’unité qui le suit)
  • Sigles et acronymes :
    - Les sigles ne comportent pas toujours de points entre les majuscules (OIE : Office international des épizooties ; ONU ; INRA)
    - Les sigles que l’on épelle sont en majuscules : IRSN, CSO…
    - Les acronymes qui se prononcent ne comportent que la première lettre en majuscule : Avef, Afvac, Afnor

Forum

Exprimez-vous et échangez entre étudiants, en toute confidentialité.

Accéder à notre forum

Le choix du libraire


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...