Vers un enseignement vétérinaire encore plus performant

Nathalie Devos | 07.11.2016 à 16:34:09 |
Etudiants vétérinaires
© Frédéric Decante

Alors que l'Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France (IAVFF) planche sur le nouveau référentiel de diplôme vétérinaire, la 4e Conférence mondiale de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) sur l’enseignement vétérinaire s’est déroulée à Bangkok, en Thaïlande, en juin 2016.

Le renforcement de l’enseignement vétérinaire dans le monde est l’une des clés de voûte de l’amélioration durable des composantes des secteurs public et privé de la profession. Cette thématique a été reprise par l’IAVFF. La 4e Conférence mondiale de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) sur l’enseignement vétérinaire qui s’est déroulée à Bangkok, en Thaïlande, en juin 2016 a été l’occasion d’aborder les moyens de poursuivre cet effort et a mis en exergue certaines initiatives et pistes de développement (incitation à l’harmonisation de l’enseignement, développer la capacité des vétérinaires à mieux faire face aux défis qui ne touchent pas forcément au domaine des sciences vétérinaires uniquement, mais aussi étendre la capacité de mise à disposition de diverses méthodes d’enseignement innovantes, etc.).

Retrouvez l'intégralité de ce dossier en pages 52 à 57 de La Semaine Vétérinaire n°1694 du 4 novembre 2016.

Nathalie Devos
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK