23/11/2012 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Toulouse

Première semaine de la solidarité internationale à l’ENVT

Pendant près d’une semaine, l’ENVT vit au rythme des actions menées par un petit groupe d’étudiants vétérinaires toulousains.

La semaine de la solidarité nationale est un événement  qui a vu le jour pour la première fois en 1998 et qui mobilise des milliers de volontaires à travers le pays. L’objectif premier est de rassembler un large public pour le sensibiliser aux thèmes de l’équité, de la justice et de la solidarité. Tous sont amenés à réfléchir aux différents moyens qu’ils ont à disposition pour agir et infléchir nos modes de consommation occidentaux. En somme, c’est un événement national au cours duquel chacun peut effectuer une démarche ou prendre part à un projet existant avec comme thème central le développement durable.

En 2001, l’association Baylène a été créée par des étudiants de l’ENVT. Son objectif est de sensibiliser l’ensemble de la communauté estudiantine toulousaine au sujet du développement durable, mais également de promouvoir des actions pour améliorer les conditions d’élevage dans les pays du Sud.  
Aujourd’hui, cette association a décidé de faire partie de l’aventure de la semaine de la solidarité internationale pour la première fois en organisant à son tour des événements sur le campus de l’ENVT.

Les événements au programme sont nombreux :
- Lundi 19 novembre : conférence autour du thème : « Les problématiques de l’alimentation en Afrique » animée par plusieurs enseignants - chercheurs. Des sujets traités tels que l’alimentation des ruminants en zone chaude, l’élevage de l’Aulacode en Afrique subsaharienne ou encore l’influenza aviaire H5N1 et l’aviculture familiale en Asie du Sud-Est sont notamment abordés.

- Mardi 20 novembre : exposition de photos réalisées par les étudiants de l’ENVT avec pour thème la solidarité. Un buffet équitable pour sensibiliser les personnes présentes aux produits issus du commerce équitable est proposé. Enfin la soirée s’achève par la projection d’un film qui amène une réflexion concernant les techniques de l’agriculture moderne et ses conséquences, il s’ensuit un débat.

- Mercredi 21 novembre : conférence autour de la formation des agriculteurs et des éleveurs dans les pays du Sud.

- Jeudi 22 novembre : un déjeuner responsable est proposé au restaurant universitaire avec des produits issus des élevages et des Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne (AMAP) de la région. Un arbre de la solidarité estmis en terre en début d’après-midi. Le soir, la projection de « Small is beautiful » permet à chacun de réfléchir aux conséquences de notre agriculture moderne notamment au niveau de notre environnement.

De nombreux clubs de l’école sont associés à cet évènement. On peut citer entre autres Bee Api, le club photo, Vert Vet’, les Aiglons, le club ciné, le club raid, la ludothèque… Le corps professoral s’est mobilisé tant pour préparer les conférences que pour faire vivre les ciné-débats ou encore pour décrocher son téléphone et permettre la présence d’intervenants de qualité.

Ce projet représente plus de deux mois de préparation pour ses instigateurs. Il a fallu convaincre les associations, les enseignants-chercheurs et les étudiants que ce projet pouvait être mené à bien. C’est chose faite aujourd’hui !

Les organisateurs tiennent à remercier l’ensemble des personnes qui, de près ou de loin, ont participé au bon déroulement de ces événements.

Pour tous ceux qui voudraient plus d’informations concernant les actions menées lors de la Semaine de la Solidarité Internationale, le site internet officiel est à votre disposition : http://www.lasemaine.org/


Aurélien LEOBON

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Forum

Exprimez-vous et échangez entre étudiants, en toute confidentialité.

Accéder à notre forum

Le choix du libraire