07/11/2013 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Mobilisation du 6 novembre

Les étudiants ont la rage !

C’est une mobilisaton historique qui s’est tenue le 6 novembre dernier à Paris. Près de 8 000 confrères, étudiants, viennent de battre le pavé de la gare Montparnasse au Ministère de la Santé, pour témoigner de leur mécontentement et des risques que le projet de découplage des antibiotiques critiques pourraient engendrer. Une mobilisation historique au sein de notre profession !

« Par le choix de ce format, nous avons voulu un événement choc, une mobilisation exceptionnelle » explique Pierre Buisson, président du SNVEL. Pari tenu ! Les confrères, de tous horizons ont répondu massivement à l’appel du cortège, ainsi que certains propriétaires d’animaux, d’éleveurs, s’associant à la manifestation. « Plusieurs centaines d’étudiants sont aussi venu des 4 écoles vétérinaires nous rejoindre. Pour les chiffres que nous avons des départements qui ont une activité syndicale, c’est 80, 90, voire parfois 100 % des structures vétérinaires qui sont restées portes closes » se félicite Pierre Buisson, « c’est aussi une belle unité pédagogique, toutes les organisations professionnelles vétérinaires se sont fédérées autour de la manifestation ». C’est aussi un succès sur le fond, « les vétérinaires, que cette réforme avortée, a tenté de désigner comme des fauteurs d’antibiorésistance et les coupables d’une surmortalité peuvent être fiers : ils  se sont rétablis dans le camp des justes  en refusant d’être parqués dans celui des perdants » explique Pierre Buisson dans son discours de clôture, vent debout devant les portes du Ministère de la Santé.
Suite le 13 novembre prochain lors du Conseil des Ministres, et surtout lors des débats parlementaires à venir. « Cette confrontation sur le découplage prescription-délivrance que nous venons de vivre, était aussi inéluctable que l’issue en reste incertaine » explique Pierre Buisson. La vigilance est de mise plus que jamais. « La détermination de nos adversaires, la mauvaise foi de nos détracteurs et l’appât du gain de nos concurrents sont intacts et ne manqueront pas de se manifester par des amendements déposés tout au long du parcours législatif ».

Marine Neveux

Voir l’intégralité de l’article en pages 10 et 11 de La Semaine Vétérinaire n°1559 du 8 novembre 2013 et le diaporama et la vidéo de la manifestation sur le site wk-vet.fr

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Forum

Exprimez-vous et échangez entre étudiants, en toute confidentialité.

Accéder à notre forum

Le choix du libraire