14/05/2012 | Le Point Vétérinaire.fr

©

ENVT

L’école se met au vert (volet 1)

Des étudiants toulousains se mobilisent pour faire vivre l’écologie à l’ENVT et redonner sa touche nature au campus toulousain.

L’idée a germé dans l’esprit du responsable développement durable de l’école, Augustin Calventus, qui œuvre depuis plusieurs années pour un campus plus vert. Ce projet, proposé au club VertVet, a été accepté par 2 de ses membres, Camille Duval et Clément Rocher. Pour mener à bien cette entreprise, ils se sont rapprochés au printemps 2011 de l’association « Arbres et paysages d’autan », qui s’est rendue sur place avant de proposer différents arbres fruitiers (cerisiers, poiriers, pommiers et pruniers de variétés anciennes) et d’entreprendre la plantation d’une haie champêtre faite d’alisiers, d’arbousiers, de camérisiers, de viornes lantanes et de fusains d’Europe.
Le choix de ces espèces locales et robustes a été motivé par la facilité de l’entretien (peu d’arrosage et taillage moins fréquent que pour des variétés conventionnelles) et par la perspective d’avoir des fruits au printemps et à l’automne, de façon à ce que l’ensemble de la communauté étudiante puisse en profiter.
La plantation a été effectuée en décembre 2011. Depuis, nos 2 paysagistes amateurs prennent soin de leurs jeunes pousses (arrosage environ 1 fois par mois selon les conditions météorologiques). Dans quelque temps, les plants qui n’auront pas “pris” seront remplacés.
Un recensement et un étiquetage des arbres du campus sont prévus. Ils permettront à tous de savourer la diversité floristique du site toulousain.
Cette initiative s’inscrit dans une démarche globale de l’association VertVet, qui est de promouvoir la diversité écologique du campus de l’école de Toulouse. Ce projet va de pair avec la mise en place de ruches (programme Bee Api) permettant aux abeilles de butiner de grandes variétés de fleurs.
Cette entreprise a été l’occasion pour Camille Duval et Clément Rocher de mener à bien une démarche différente et originale sans lien direct avec le quotidien des études. Désormais, ils cherchent des successeurs pour faire vivre ce projet et continuer à planter quelques arbres tous les ans. Avis aux âmes jardinières !

Aurélien Léobon

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Forum

Exprimez-vous et échangez entre étudiants, en toute confidentialité.

Accéder à notre forum

Le choix du libraire