Nouveautés au Cercle Bourgelat !

22.12.2015 à 11:04:09 |
Marilou Delaplace et Liane Dupon
© Marion Vallet

Le nouveau bureau du Cercle Bourgelat, bureau des étudiants lyonnais, a été voté lors de l’assemblée générale à laquelle tous les étudiants étaient conviés le 25 novembre dernier.

Irène Bulot et Gautier Jacquinet (4ème année) ont donc cédé leur place respective de présidente et vice-président à Marilou Delaplace (3ème année) et Liane Dupon (2ème année) (photo). Chacun à son poste, la vingtaine de membres qui compose le Cercle coordonne la vie estudiantine, communique avec l’administration, supervise les clubs, organise des soirées, met en place et entretient des relations avec les sponsors et gère la coopérative, la Kfet et les différentes salles à disposition des étudiants. Le Cercle se réunit une fois par semaine pour échanger sur ces sujets. 

Les nouveautés 2015
Un nouveau poste de « respo communication intérieure » a été créé pour favoriser la communication entre le BDE, les différentes commissions de représentants étudiants, et les étudiants eux-mêmes, et ce par le biais notamment d’affichages fréquents dans les couloirs de l’école et d’une télévision à la Kfet qui diffuse par exemple le calendrier des évènements à venir.
La résidence devient plus conviviale puisqu’après une rénovation minutieuse de la « salle de repos » cet été, celle-ci se transforme deux soirs par semaine en un véritable foyer où chacun peut venir se reposer dans les canapés, jouer au billard ou au babyfoot, ou même simplement manger entre amis. 
Les activités proposées s’étoffent également puisque deux nouveaux clubs ont vu le jour à la rentrée : le club débat, qui propose aux étudiants de se réunir pour débattre de sujets d’actualité comme « L’Europe : que faire face au défi migratoire ? » ou encore « Viande rouge, malbouffe et cancer : les végétariens ont-ils tout compris ? » et le club travaux manuels qui propose des ateliers de création.

Les clubs et les évènements
Quant aux clubs qui existent déjà, ils sont plus actifs que jamais : Aroha, l’association humanitaire de l’école travaille activement à la création d’un potager sur le campus et d’une AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) ainsi qu’à la formation de chiens visiteurs en maison de retraite, tout en soutenant toujours des projets humanitaires à l’étranger comme l’évolution d’une case vétérinaire au Sénégal. Le club Aqua-Terra propose aux étudiants une formation pratique et théorique sur les reptiles et les poissons, formation complétée par les conférences NAC-faune sauvage organisées par Yaboumba. Le club Poules apporte également une formation aviaire complémentaire à celle de l’école à travers la gestion des poules pondeuses, leur reproduction et des travaux pratiques comme la coproscopie ou le chaponnage. Certains de ces clubs ont présenté leur activité lors de la journée portes ouvertes d’octobre 2015, comme le club Agility et ses démonstrations qui ont beaucoup plu au public. 
Les étudiants peuvent également se retrouver lors d’évènements plus festifs comme les soirées Œnologie du club Vins et Fromages, les dégustations à thème du club Bière, les cours (et dégustation !) du club Cuisine, les soirées jeux de société du club Jeu de Rôles ou même les soirées films du club Cinéma... 

Les financements
La loi anti-cadeau a directement impacté les financements du Cercle Bourgelat puisque de nombreux laboratoires et entreprises d’alimentation animale sponsorisaient la vie étudiante lyonnaise. La victoire de Brice Lamy (2ème année) au concours Hill’s Top Dog a donc été la bienvenue dans ce contexte de restriction budgétaire puisqu’elle a permis de rapporter au Cercle Bourgelat la somme de 5000€. Par ailleurs, l’administration s’engage à donner une partie des taxes d’apprentissage au Cercle pour la vie étudiante. Finalement, malgré un budget restreint le Cercle s’efforce de toujours proposer aux étudiants des activités et soirées régulières et de soutenir les projets des clubs.

Marion Vallet

 

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK