Fusion ou « mariage blanc » ?

19/06/2015 | Le Point Vétérinaire.fr

© © D. R.
L’union officielle de l’École nationale vétérinaire de Lyon et l’École nationale d’ingénieurs des travaux agricoles de Clermont-Ferrand fait débat et s’étale dans la presse grand public.
La ‘vie privée’ de VetAgro Sup s’étale dans la presse grand public. Cinq ans après leur union officielle, l’école nationale vétérinaire de Lyon et l’école nationale d’ingénieurs des travaux agricoles de Clermont-Ferrand feraient encore ‘chambre à part’. C’est ce que révèle notamment le journal La Montagne1. On peut y lire notamment que « les enseignants, les personnels administratifs ont du mal à parler d’une seule voix selon qu’ils exercent sur l’un ou l’autre des campus. Ils continuent à dire « eux » et « nous ». Si la gestation de la fusion arrive seulement à son terme sur le plan organisationnel (une direction générale pour les deux directions adjointes, des procédures administratives, budgétaires, et des statuts qui ont été harmonisés), les deux sites disposeront seulement à la rentrée d’un outil commun de gestion des cours en ligne. La mise en commun des compétences n’est pas encore concrète en matière de formation. Mais c’est aussi sans compter la différence de culture entre les deux établissements, de par les formations dispensées, et parce « qu'un vétérinaire et un ingénieur agronome ne pensent pas de la même façon » soulignent les personnels concernés dans La Montagne. Gageons qu’à Oniris (fusion de l’ENVN avec l’Enitiaa de Nantes), le mariage ne soit lui non plus pas encore consommé…
1 édition du 8/6/2015
N.D.

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Identifiez-vous pour réagir Vous n'avez pas de compte ?

Forum

Exprimez-vous et échangez entre étudiants, en toute confidentialité.

Accéder à notre forum

Le choix du libraire