Qui est responsable du stockage et de l’élimination des déchets de soins ?

31.10.2008 à 10:00:00 |

Tous les professionnels qui produisent des déchets à risque sont tenus de les éliminer. En clinique, le vétérinaire employeur est responsable de cette mission. Il peut toutefois en confier les procédures à l’auxiliaire.

Le vétérinaire est également responsable des déchets à risque produits à l’occasion de ses visites : il doit les ramener.

Pour les soins donnés aux animaux en l’absence du vétérinaire, la responsabilité de l’élimination des déchets à risque infectieux revient à celui qui les produit, c’est-à-dire l’éleveur ou le propriétaire. Certains vétérinaires proposent, dans le cadre d’une démarche qualité, d’assurer ce service. A défaut, le client peut déposer ses déchets dans un centre de regroupement des déchets contaminés (certaines pharmacies, certains groupements de défense sanitaire, la plupart des hôpitaux et des centres médicaux, etc.). La liste des centres situés à proximité de la clinique est disponible dans les collectivités locales.

M. Breton-Hay

Extrait du Supplément ASV - La Semaine Vétérinaire 22

Tous les professionnels qui produisent des déchets à risque sont tenus de les éliminer. En clinique, le vétérinaire employeur est responsable de cette mission. Il peut toutefois en confier les procédures à l’auxiliaire.

Le vétérinaire est également responsable des déchets à risque produits à l’occasion de ses visites : il doit les ramener.

Pour les soins donnés aux animaux en l’absence du vétérinaire, la responsabilité de l’élimination des déchets à risque infectieux revient à celui qui les produit, c’est-à-dire l’éleveur ou le propriétaire. Certains vétérinaires proposent, dans le cadre d’une démarche qualité, d’assurer ce service. A défaut, le client peut déposer ses déchets dans un centre de regroupement des déchets contaminés (certaines pharmacies, certains groupements de défense sanitaire, la plupart des hôpitaux et des centres médicaux, etc.). La liste des centres situés à proximité de la clinique est disponible dans les collectivités locales.

M. Breton-Hay

Extrait du Supplément ASV - La Semaine Vétérinaire 22

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK