07/10/2008 | Le Point Vétérinaire.fr

Quel est le risque réel de la toxoplasmose pendant la grossesse?

La France compte environ un à trois cas de toxoplasmose pour mille grossesses. Lorsque la mère contracte la maladie, son bébé n’est infecté que dans 30 % des cas.
Plus la grossesse approche du terme, plus le risque d’infection du foetus augmente, tandis que la gravité des lésions diminue. La probabilité d’une contamination du foetus est donc plus importante entre le quatrième et le neuvième mois de grossesse, mais les conséquences sont plus importantes si la toxoplasmose survient dans les trois premiers mois (pendant que les organes se forment).
Si une toxoplasmose est détectée au cours de la grossesse, la mère est mise immédiatement sous traitement. L’interruption de grossesse est uniquement proposée lorsque des lésions ont été identifiées sur le foetus au moyen d’une échographie. La plupart des cas sont bien maîtrisés. Un prélèvement de sang dans le cordon à la naissance permet de déceler les cas de toxoplasmose latente chez l’enfant afin de le traiter préventivement.

M. Colin
Extrait de Supplément ASV 21 de La Semaine Vétérinaire 1327

La France compte environ un à trois cas de toxoplasmose pour mille grossesses. Lorsque la mère contracte la maladie, son bébé n’est infecté que dans 30 % des cas.
Plus la grossesse approche du terme, plus le risque d’infection du foetus augmente, tandis que la gravité des lésions diminue. La probabilité d’une contamination du foetus est donc plus importante entre le quatrième et le neuvième mois de grossesse, mais les conséquences sont plus importantes si la toxoplasmose survient dans les trois premiers mois (pendant que les organes se forment).
Si une toxoplasmose est détectée au cours de la grossesse, la mère est mise immédiatement sous traitement. L’interruption de grossesse est uniquement proposée lorsque des lésions ont été identifiées sur le foetus au moyen d’une échographie. La plupart des cas sont bien maîtrisés. Un prélèvement de sang dans le cordon à la naissance permet de déceler les cas de toxoplasmose latente chez l’enfant afin de le traiter préventivement.

M. Colin
Extrait de Supplément ASV 21 de La Semaine Vétérinaire 1327

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.



Cette page est réservée aux membres du site lepointveterinaire.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Ce mémo a été construit pour vous aider dans les situations d’urgence du chien et du chat. Il vous permet une recherche rapide et aisée des principaux syndromes ou affections.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité