30/09/2008 | Le Point Vétérinaire.fr

Production animale et équine sont au coeur du site lavallois de formation des ASV

V ingt-cinq élèves en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation candidats

au titre d’ASV seront accueillis au centre de formation des apprentis (CFA) du lycée agricole de Laval ( Mayenne) à compter de novembre.

« Un nombre modeste,

reconnaît Jean- Pierre Mioche, président du Gipsa. Je sais que le besoin de recrutement est important. Nous avons choisi de débuter humblement. Nous monterons en puissance avec la notoriété du site. » Celle-ci devrait être rapide, car il s’agit de la première formation en santé animale des Pays-de-la-Loire délivrant le titre d’auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV).

Une spécialisation dans le dernier tiers de la seconde année

A Laval, la formation sera plus particulièrement tournée vers la production animale et la filière équine, une première au catalogue des formations pour les auxiliaires. « Les Pays- de- la- Loire sont la deuxième région française de production animale et la Mayenne un département phare pour l’équine. Il est donc logique que les enseignements soient tournés vers ces deux disciplines, souligne Jean-Pierre Mioche . Nous profitons pour cela des compétences du lycée agricole en matière de santé animale » et de ses installations. S’y trouvent en effet une ferme de production autonomeavec des vaches laitières, des porcs et des taurillons, ainsi qu’un atelier équestre. « Nous avons de quoi illustrer nos propos théoriques» , apprécie Lucie Bouvet, responsable de la formation.

Celle-ci se déroulera en alternance sur une période de deux ans : une semaine par mois au CFA, le reste en clinique. Au cours de la première année, les élèves suivront un tronc commun “généraliste” (accueil, secrétariat, hygiène et sécurité, matériel médical, conseil et vente, assistance chirurgicale, etc.) avec, en outre, une journée par mois consacrée aux chevaux et aux bovins. La spécialisation interviendra réellement dans le dernier tiers de la seconde année. Les futurs auxiliaires choisiront alors l’option“équine” ou “production animale” et suivront un stage intensif dans le secteur correspondant.

N. Fontenelle

Extrait de La Semaine Vétérinaire (supplément ASV) 21

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Ce mémo a été construit pour vous aider dans les situations d’urgence du chien et du chat. Il vous permet une recherche rapide et aisée des principaux syndromes ou affections.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...