23/10/2008 | Le Point Vétérinaire.fr

La rentrée à Nancy permet d’inaugurer officiellement le 8e site du Gipsa

Depuis décembre dernier, le centre de formation professionnelle pour adultes (CFPPA) du lycée agricole de Nancy- Pixérécourt (Meurthe-et-Moselle) propose une formation qui délivre le titre d’auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV), sous l’égide du Groupement d’intérêt public en santé animale (Gipsa). Après un été passé chez leurs employeurs, les auxiliaires en contrat de professionnalisation ont repris les cours théoriques.

Cette semaine de “rentrée des classes” a été l’occasion d’inaugurer officiellement ce huitième site régional du Gipsa, le jeudi 11 septembre dernier, en présence de Laurent Hénart, député de la circonscription et ancien secrétaire d’Etat à l’Insertion professionnelle des jeunes, de Jean- Paul Bolmont, conseiller général, et de Jean-Pierre Mioche, directeur du Gipsa.

Cette après-midi conviviale a débuté par une démonst ration de gestes techniques réalisés par les auxiliaires en formation, avec leurs animaux personnels comme “cobayes”, suivie par la traditionnelle séance des discours officiels. Guy Tisserand, directeur du CFPPA, a souligné l’engouement que cette formation suscite auprès des jeunes. Le centre a d’ores et déjà reçu quelque deux cent cinquante candidatures pour la prochaine session. Il est en outre revenu sur le défi qu’a représenté l’ouverture de cette formation au sein du CFPPA : il s’agissait en effet d’un secteur nouveau et d’une approche différente, puisque la formation a été entièrement conçue en amont par le Gipsa.

Jean- Pierre Mioche, pour sa part, a développé les différentes modalités de la formation, tant au niveau du contenu, avec les spécialisations envisageables, qu’à celui de la forme, avec les différents contrats et les possibilités offertes par la formation continue. Laurent Hénart a exprimé son attachement à la formation en alternance. Les cours théoriques dispensés au centre de formation sont complémentaires des apprentissages pratiques acquis chez l’employeur.

Sur le site de Nancy- Pixérécourt, la formation des auxiliaires se déroule sur deux ans, avec six cent soixante-dix heures de cours théoriques réparties sur dix- sept semaines. Les st agiaires passent une semaine par mois au centre de formation. Le reste du temps, ils sont salariés chez leur vétérinaire “tuteur”. Il s’agit de contrats de professionnalisation qui bénéficient de certaines exonérations. Il reste quelques places disponibles pour la prochaine session, qui débutera le 17 novembre prochain.

M. Cuvillier

Extrait du Supplément ASV- La Semaine Vétérinaire 22

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Ce mémo a été construit pour vous aider dans les situations d’urgence du chien et du chat. Il vous permet une recherche rapide et aisée des principaux syndromes ou affections.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...