La Corse frappée de nouveau par la fièvre catarrhale ovine

23.09.2013 à 06:00:00 |
©

L’île de Beauté est en proie à la fièvre catarrhale ovine, cette fois de sérotype 1.

Les premiers cas cliniques de fièvre catarrhale ovine (FCO) ont été signalés en Corse, le 2 septembre 2013. Les analyses ont confirmé la présence du sérotype 1 du virus (BTV). Neuf jours plus tard, quatre foyers étaient confirmés en Corse-du-Sud et dix-sept élevages suspects en cours d’analyse, ainsi que trois suspicions en Haute-Corse.

Aussi appelée blue tongue ou maladie de la langue bleue, cette affection virale vectorielle est transmise par des moucherons (Culicoides), et atteint les ovins, les bovins et les caprins.

Les éleveurs corses sont tristement familiers de cette affection : l’île a déjà subi l’introduction de plusieurs sérotypes de FCO, avec deux épizooties majeures, en 2000-2001 (sérotype 2) et en 2003-2004 (sérotypes 4 et 16). Les derniers cas cliniques remontent à 2002 pour le BTV2 et à 2005 pour le BTV4 et le BTV16. La FCO est en zone réglementée pour les sérotypes 2, 4, 16, ainsi que le BTV1 et le BTV8, ces deux derniers ayant occasionné des foyers essentiellement sur le continent de 2006 à 2010.

Stéphanie Padiolleau

Pour plus d’informations, voir le Supplément ASV à La Semaine Vétérinaire n° 1552 du 20 septembre 2013 en page 9.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK