Les corps étrangers digestifs chez les animaux de compagnie

23/02/2017 | Le Point Vétérinaire.fr
Labrador en train de déchiquetter une peluche
© Chalabala – Istock

Souvent par accident, les animaux de compagnie ingèrent des objets non comestibles. S’ils s’éliminent naturellement le plus souvent, certains corps étrangers restent bloqués, causant une occlusion ou une perforation digestive. Leur retrait est impératif.

L’ingestion de corps étrangers par les animaux de compagnie est relativement fréquente. Les jeunes animaux, curieux et joueurs, sont les plus concernés. Cependant, les adultes, surtout les chiens et les furets, peuvent également être victimes de leur intérêt pour toutes sortes d’objets de leur environnement, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’habitation. La fréquence de ces problèmes est moindre chez les chats.
Ces éléments non comestibles, qui se retrouvent dans le système digestif, peuvent n’avoir aucune répercussion sur l’état de santé de l’animal, en particulier s’ils sont régurgités peu après leur ingestion ou s’ils parviennent à transiter tout le long du tube digestif pour être éliminés dans les selles. Le danger est présent lorsque, en raison de sa taille ou de sa forme, le corps étranger n’est pas éliminé naturellement. Il est alors responsable d’occlusion digestive, voire de perforation, potentiellement mortelle.

Retrouvez l’intégralité de ce dossier en pages 10 à 12 du supplément ASV n° 106.

Élodie Goffart

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...