Les lapins aussi ont leur puppy school

Valentine Chamard | 26.09.2016 à 10:48:56 |
Les séances, gratuites, dans une puppy school, en médecine préventive.
© Caduvet

Inspirées des écoles du chiot, les rabbit schools émergent en France au sein du réseau RevelNAC. Au programme : besoins physiologiques des lapins, comportement, hygiène, alliant théorie et exercices pratiques.

« Si les propriétaires de chiots et de chatons viennent pour les premières consultations avec de nombreuses questions, ils ont aussi des pistes de réponses, et connaissent déjà l’importance d’une bonne alimentation, des antiparasitaires, etc. Pour les nouveaux animaux de compagnie (NAC), c’est tout l’inverse !, constate Adeline Linsart, praticienne exclusive NAC au centre hospitalier vétérinaire (CHV) Saint-Martin-Bellevue (Haute-Savoie). Quand par chance l’animal est amené en consultation de médecine préventive, les propriétaires ont, en général, peu de notions sur les besoins de leur animal. Ils sont alors inondés d’informations pendant la consultation, ce qui ne permet pas une bonne assimilation, même à l’aide de brochures de l’association RevelNAC ou du site internet Marguerite et Cie, vers lequel nous les renvoyons. » Souhaitant apporter une aide à ces clients et mettre en avant le rôle de prescripteur du vétérinaire, le réseau RevelNAC a eu l’idée de créer une rabbit school, sur le modèle des désormais classiques écoles du chiot.

Retrouvez l’intégralité de ce dossier en page 5 du supplément ASV n° 102.

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK