Les gènes et les couleurs chez le chien

Valérie Delteil-Prévotat | 26.09.2016 à 11:00:57 |
Chien danois
© ArmanWerthPhotography – iStock

Noir, fauve, tricolore ou bien encore chocolat ou bleu… les noms des couleurs de la robe des chiens sont généralement plus simples que chez les chats. Mais le déterminisme génétique sous-jacent est tout aussi complexe.

Le chien possède 78 paires de chromosomes qui portent chacun un ou plusieurs milliers de gènes. Parmi ceux-ci, il en existe différents régulant la couleur de la robe, comme chez le chat.
Chaque gène est décliné en différents allèles. Mais, pour chacun, un chien ne possède que deux des différents allèles possibles (un sur chaque chromosome d’une paire). Si le chien porte deux fois le même allèle, il est dit homozygote pour ce gène et c’est l’allèle porté en double qui s’exprimera. Si le chien possède deux allèles différents, il est dit hétérozygote et c’est l’allèle dominant qui s’exprimera. Le second allèle, dit récessif, ne s’exprimera pas. Il sera néanmoins présent et transmis à la moitié de ses chiots s’il se reproduit. Par convention, les allèles dominants sont toujours écrits en majuscule et les récessifs en minuscule.

Deux pigments venant du loup
Le chien descend du loup chez lequel le poil est coloré par deux types de pigments :
- l’eumélanine, pigment foncé de marron à noir présent majoritairement à l’extrémité des poils,
- la phéomélanine, pigment plus clair pouvant aller du jaune au fauve et plutôt présent à la base du poil.
Les nombreuses variations de robes chez le chien sont dues à des mutations ayant entraîné des dilutions de la couleur, des panachures blanches, l’élimination de l’un des deux pigments et/ou la répartition des différentes couleurs sur le corps. Les gènes impliqués dans les couleurs de robe chez le chien sont situés sur les locus de l’ADN suivants?: A, B, C, D, E, G, H, I, K, M, S, R, T et Tw.

Retrouvez l’intégralité de ce dossier en pages 6 à 9 du supplément ASV n° 102.

Valérie Delteil-Prévotat
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK