Notions sur l’alimentation des bovins

Anne Barbier-Bourgeois | 16.06.2016 à 14:10:21 |
Vaches broutant dans un pré
© Anne Barbier-Bourgeois

Nourrir les animaux est au cœur du métier d’éleveur. Les besoins nutritionnels des bovins sont conditionnés par les particularités de son appareil digestif et son fonctionnement, et couverts par différents types de rations.

En clientèle canine, l’auxiliaire est la première personne interrogée par les propriétaires soucieux de l’alimentation de leurs animaux de compagnie. Il dispose de plus de temps que le vétérinaire, dont il relaie les compétences. En clientèle rurale, aucun éleveur ne viendra demander un conseil sur la nutrition des bovins à l’ASV, ni au vétérinaire d’ailleurs, rarement identifié comme le professionnel de référence dans ce domaine, même si de plus en plus de cliniques en étoffent leur catalogue de services. S’il n’est pas consulté en première intention, le vétérinaire intervient pour modifier ou faire modifier la ration quand il identifie des troubles métaboliques ou des carences, et prescrit des produits destinés à prévenir ou à soigner les maladies d’origine nutritionnelle. Une connaissance de celles-ci et, au préalable, des bases de l’alimentation des bovins sont donc requises.

Retrouvez l’intégralité de ce dossier en pages 14 à 16 du supplément ASV n° 100.

Anne Barbier-Bourgeois
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...