Comment gérer la dangerosité d’un chien ou d’un chat

10/07/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
Chien agressif.
© Yuri-Kravchenko - iStock
Face à un comportement décrit comme agressif chez un chien ou un chat, l’auxiliaire pourra aider le propriétaire à différencier une séquence normale, dans laquelle il convient de ne pas intervenir, d’une agression pathologique. Des conseils peuvent aussi être donnés en prévention.

Évoquer la dangerosité d’un animal fait rapidement surgir des émotions, des craintes, des angoisses. Beaucoup d’histoires circulent, y compris fausses ; de nombreuses questions sont posées : les gros chiens sont-ils plus dangereux que les petits ? Y a-t-il des races plus gentilles que d’autres ? L’évaluation comportementale est-elle obligatoire pour un chat qui a mordu un humain ?
Chats et chiens peuvent avoir des comportements agressifs vis-à-vis de leurs congénères et des autres espèces, notamment l’homme. Pour conseiller au mieux les propriétaires confrontés à ce problème et pour en prévenir l’apparition, il est utile de connaître les manifestations et les causes de ces agressions, les conseils à donner et la réglementation en vigueur en France.

Retrouvez l’intégralité de ce dossier en pages 6 à 9 de l’ASV n° 91.

Dominique Lachapèle

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Ce mémo a été construit pour vous aider dans les situations d’urgence du chien et du chat. Il vous permet une recherche rapide et aisée des principaux syndromes ou affections.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...