Vaccins et vaccination du chien

Élodie Goffart | 22.01.2015 à 17:31:35 |
©

La vaccination du chien, instaurée au XXe siècle, fut l’une des armes les plus efficaces dans la lutte contre les épidémies de maladies infectieuses mortelles qui ont décimé les populations de chiens dans les années 1970 (la parvovirose en particulier). Elle reste à ce jour indispensable dans les populations canines pour éviter la résurgence de ces maladies.

En France, la vaccination du chien est possible contre une dizaine de maladies infectieuses, majoritairement virales, mais aussi bactériennes, voire parasitaires. Elle vise à protéger les animaux (chaque individu, mais aussi la population canine en général), contre des affections graves et contagieuses, pour lesquelles le traitement est difficile ou inexistant, et auxquelles ils sont potentiellement exposés. En France, il s’agit de la maladie de Carré, l’hépatite de Rubarth, la parvovirose et la leptospirose. D’autres vaccins sont disponibles contre des maladies moins fréquentes, mais que les chiens sont susceptibles de contracter selon leur mode de vie : piroplasmose, maladie de Lyme, toux de chenil, herpèsvirose, leishmaniose. La vaccination contre la rage, enfin, est un cas particulier : elle reste obligatoire dans certains cas.

Retrouvez le dossier complet en pages 16 à 18 du Supplément à La Semaine Vétérinaire n°1614 du 23 janvier 2015.

Élodie Goffart
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK