24/01/2014 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Bilans sanguins

Les analyses de sang
et leurs enseignements

Chez le chien et le chat, diverses analyses s’effectuent à partir d’un échantillon de sang, pour le diagnostic et le suivi des maladies, ou en routine dans un cadre préventif.

La majorité des cabinets et des cliniques vétérinaires est aujourd’hui équipée d’appareils qui effectuent des analyses sanguines. Les propriétaires d’animaux de compagnie sont souvent surpris que leur praticien puisse ainsi effectuer une prise de sang et disposer des résultats aussi rapidement, afin de réaliser un diagnostic, un suivi ou un bilan de santé chez leur animal pendant le temps de la consultation.

Les analyses d’hématologie
Pour des analyses endocrinologiques, sérologiques ou biochimiques poussées, des bilans d’hémostase ou des dosages médicamenteux, le vétérinaire fait généralement appel à un laboratoire d’analyses vétérinaires, auquel il envoie les tubes de sang.

L’analyse sanguine permet d’abord d’étudier les composants du sang. La numération-formule sanguine (NFS) apporte ainsi de nombreux renseignements qualitatifs et quantitatifs sur les populations de cellules sanguines : globules rouges, globules blancs et plaquettes. En effet, chez le chien, le chat, et même les NAC, des modifications de la NFS sont mises en évidence dans la plupart des affections.

La prise de sang est réalisée chez un animal vigile, à la veine jugulaire ou saphène, à l’aide d’une seringue et d’une aiguille de diamètre important afin d’éviter l’hémolyse. Pour cette analyse, la plupart des vétérinaires utilisent au cabinet un automate d’hématologie. Le procédé de détection des cellules diffère selon le fabricant de l’analyseur. Dans tous les cas, le résultat s’obtient en une dizaine de minutes.

> Les globules rouges. Grâce à l’hémoglobine qu’ils contiennent, les globules rouges (ou hématies) apportent l’oxygène aux différents tissus de l’organisme. L’analyse détermine leur quantité, leur taille (VGM) et leur concentration en hémoglobine (TCMH). Un nombre diminué évoque, par exemple, une anémie.
> Les globules blancs. Aussi appelés leucocytes, les globules blancs désignent plusieurs sortes de cellules : les polynucléaires, les lymphocytes et les monocytes. Le nombre moyen de leucocytes dans le sang est variable, mais il témoigne de l’activité du système immunitaire qui détruit les virus et les bactéries attaquant l’organisme. Ainsi, si le nombre de leucocytes est élevé, cela peut signifier que l’animal est victime d’une infection virale, bactérienne ou parasitaire, d’une inflammation chronique, d’un processus cancéreux ou d’un désordre immunitaire. Au contraire, si leur nombre est trop faible, la cause peut être un trouble des glandes surrénales (syndrome de Cushing), une affection toxique ou consécutive à un traitement médical (corticoïdes notamment).
> Les plaquettes. Elles interviennent dans le processus de coagulation en s’agglomérant pour former un caillot lorsqu’un vaisseau est lésé.
L’hématologie est également requise pour évaluer l’hémostase. Celle-ci regroupe les différents mécanismes qui assurent la prévention des saignements spontanés et l’arrêt des hémorragies. L’exploration d’un trouble de l’hémostase débute avec la numération-formule sanguine qui apporte une première réponse par le comptage des plaquettes. Le vétérinaire évalue ensuite le temps de coagulation sur tube sec où du sang veineux est placé puis retourné toutes les 30 secondes. Un caillot apparaît entre 4 et 10 minutes.
En cas de trouble avéré de l’hémostase, une analyse complémentaire, confiée à un laboratoire, permet de déterminer à quel niveau de la cascade de coagulation se situe le défaut. Pour cela, le vétérinaire réalise une prise de sang sur tube citraté, puis sépare le plasma par centrifugation.

Pour plus d’informations, voir le Supplément ASV à La Semaine Vétérinaire n° 1569 du 24 janvier 2014 en pages 12 à 15.

Élodie Goffart

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Ce mémo a été construit pour vous aider dans les situations d’urgence du chien et du chat. Il vous permet une recherche rapide et aisée des principaux syndromes ou affections.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...