La tarification des actes en question en Suisse

Nathalie Devos | 03.12.2013 à 16:11:34 |
©

Comme en France, la tarification des actes vétérinaires est libre en Suisse. Mais cela aboutit parfois à faire varier les tarifs du simple au double.

Un constat qui n’est pas du goût de Julika Fitzi, la nouvelle présidente de la Société des vétérinaires suisses (SVS), qui entend élaborer rapidement un modèle de calcul de tarification des actes afin de « garantir une plus grande transparence de ces derniers dont les différences sont inexplicables pour les clients ».Pour cela, Julika Fitzi a entamé des discussions avec la Commission de la concurrence suisse (Comco), qui estime toutefois qu’il revient à la profession vétérinaire de faire des propositions et qu’elle tranchera dans un second temps.Pour l’intégralité de l’article, voir La Semaine Vétérinaire n° 1562 du 29/11/2013 en page 28.

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Nathalie Devos
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK