Une option payante

10.01.2017 à 12:35:49 |
Vendée Globe Challenge  Jean-Pierre Dick, dans le cockpit
© Y.Zedda - StMichel-Virbac Sailing Team 

L’option prise la semaine dernière par Jean-Pierre pour négocier la dorsale anticyclonique est payante aujourd’hui.

En 2 jours, le skipper de StMichel-Virbac a distancé ses adversaires directes, Yann Eliès et Jean Le Cam, de 185 milles.

« Je suis content car il faut avoir les nerfs solides pour rester dans ton option quand des skippers de qualité croient en une autre ! Ils sont revenus à mon niveau, m’ont dépassé, mais je voulais absolument garder mon décalage latéral comme une denrée précieuse. Il pouvait me servir plus tard. Ce qui est finalement la réalité aujourd’hui. »

Garder son sang froid dans ces moments cruciaux ?
« J’ai quelques pensées philosophiques à bord à propos de l’immensité sur laquelle je navigue. Je suis tout petit petit dans cette nature pure, dure et magnifique. Cela permet de relativiser pas mal les choses, notamment tes interrogations stratégiques et ton stress ! »

1 commentaire
avatar
Carmelle le 12-06-2017 à 16:50:59
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK