Vive le modèle sanitaire français

25.02.2010 à 09:00:00 |
©

« Reconnu pour son efficacité, le modèle sanitaire français a inspiré les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé animale pour une bonne gouvernance des services vétérinaires, reconnus comme un bien public international. »

C’est notamment ce que martèle un texte cosigné par l’Association française des directeurs et cadres de laboratoires vétérinaires publics d’analyses (Adilva), la Fédération des syndicats vétérinaires de France (FSVF), les Groupements de défense sanitaire (GDS France) et la Société nationale des Groupements techniques vétérinaires (SNGTV).

Développant les « principes fondateurs pour une bonne gouvernance de la santé animale », ce texte a été expédié aux responsables des groupes 1 et 2 et aux membres du groupe 1 dans le cadre des contributions aux Etats généraux du sanitaire qui viennent de s’ouvrir. Un exemplaire a été communiqué à la Direction générale de l’alimentation (DGAL).
Ainsi, l’Etat « doit être en capacité d’assurer un pilotage réel et direct du dispositif de prévention et de lutte contre les maladies d’intérêt majeur », indiquent les signataires. Cela implique « le maintien d’une chaîne de commandement propre à l’autorité vétérinaire, ainsi que des moyens humains et financiers adaptés à l’ampleur des enjeux », ce qui est « incompatible avec la poursuite du désengagement de l’Etat dans le domaine sanitaire ».
La plus grande vigilance est en outre recommandée dans le cadre de toute évolution du mandat sanitaire. « Une action efficace de l’Etat nécessite la participation étroite des vétérinaires privés aux actions de surveillance et de contrôle sanitaire, sous l’autorité et le contrôle directs des services vétérinaires. »

Marine Neveux
Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1394 du 26/2/2010 en page 16

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK