Vétérinaires sanitaires : en quête de reconnaissance et de revalorisation

Serge Trouillet | 23.04.2015 à 18:19:19 |
Les missions des vétérinaires sanitaires ne se limitent pas à la prophylaxie annuelle des maladies réglementées
© courtesy of USDA NRCS

Les missions des vétérinaires sanitaires évoluent au gré des besoins de l'Etat. Une activité valorisante, mais parfois chronophage et peu rémunératrice.

La libéralisation, en cours, des missions de santé publique vétérinaire répond à un objectif d'économie de l'État. Si cet allègement du poids de peut légitimement soulever quelques interrogations, il induit un renforcement du rôle et de la reconnaissance de la profession vétérinaire libérale dans le maillage sanitaire sur notre territoire. Les praticiens de terrain s'en réjouissent. La contrepartie financière assortie à ces missions est cependant loin d’être satisfaisante.

Retrouvez l'intégralité du dossier en pages 36 à 41 de La Semaine Vétérinaire n° 1627-28.

Serge Trouillet
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK