Vetérinaire, nutrition et petfood, un trio qui se cherche

Charlotte Devaux | 29.06.2017 à 10:56:45 |
Un vétérinaire donnant un biscuit à un  chien
© Bluecinema – iStock

La nutrition semble victime d’un désamour des praticiens, en décalage avec la demande des clients.

Quelle place a la nutrition, et plus particulièrement la vente d’aliment, dans le métier de vétérinaire ? Est-ce rentable d’y consacrer du temps ? Sommes-nous correctement outillés pour répondre à la demande des clients en matière d’information, de prix et de services ? Les vétérinaires, la nutrition et le petfood, plongée au sein d’une relation compliquée, à retrouver dans le dossier de La Semaine Vétérinaire n° 1726 du 30/06/2017, en pages 32-37.

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Charlotte Devaux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK