Varroa progresse à la Réunion

Tanit Halfon | 26.06.2017 à 11:06:31 |
apiculteur
© djiledesign

Un état des lieux sanitaires des ruchers est en cours afin d’adapter le plan de lutte.

Au 22 juin 2017, 79 ruchers infestés, sur 208 visités,  ont été recensés, répartis sur 18 communes du pourtour de l’île. Les trois cirques de l’île (Cilaos, Mafate et Salazie) sont pour l’instant épargnés.

Selon Patrick Garcia, chef de pôle production primaire, responsable d’unité santé et protection animales de la DAAF (direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt) de la Réunion, ce nombre est probablement sous-estimé du fait de la technique de détection du parasite. Actuellement, les agents en charge du recensement font usage de la méthode de lavage des abeilles adultes au sucre glace. Cette technique, peu sensible, s’avère moins efficace pour détecter de faibles niveaux d’infestation, contrairement à celle utilisant Apivar®.

Jusqu’à présent, il n’y a eu qu’une seule déclaration de mortalité des ruches, qui serait potentiellement liée au parasite.

Un état des lieux sanitaires des ruchers de l’île, en cours, a pour objectif d’adapter le plan de lutte. L’arrêté préfectoral du 12 mai 2017, toujours en vigueur, pourra ainsi être modifié ou abrogé en fonction des résultats de l’enquête. D’autant plus que la période la mi-juillet voit la production d’une 2ième miellée, et la transhumance, interdite par l’arrêté, y sera indispensable pour bon nombre d’apiculteurs.

Pour rappel, le parasite a été détecté pour la première fois le 4 mai 2017, dans un rucher sentinelle de Saint-Denis. L’origine de l’arrivée du parasite sur l’île demeure à ce jour inconnue. 

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK