Utilisez-vous des médicaments morphiniques "humains" classés comme stupéfiants ?

25.10.2011 à 06:00:00 |
©

En 2011, la moitié (48 %) des praticiens utilisent régulièrement des médicaments morphiniques analgésiques classés comme stupéfiants (humains), selon notre sondage en ligne, réalisé auprès de 180 confrères et consœurs.

Pour un tiers des vétonautes, c'est même « devenu une habitude pour la plupart des opérations ». Et « pas que dans le cadre de la chirurgie », commente l'un des répondants.

Mais 52 % des vétérinaires n'en utilisent pas (41 %) ou très rarement (11 %), car ils craignent encore ce statut particulier de médicament stupéfiant. Pourtant, « cela fait quand même plus de 10 ans que la morphine est entrée dans les mœurs vétérinaires... Merci 4Avet », leur répondent deux praticiens via notre sondage.

Eric Vandaële

Pour l'intégralité de l'article, voir La Semaine Vétérinaire n° 1467 du 21 octobre 2011 en page 12

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK