Une profession rajeunie dans un département attractif

17.09.2012 à 06:00:00 |
©

Une activité bovine qui se tasse, les médecines canine et équine en progression, des couples de praticiens plus nombreux qu'ailleurs et un net renouvellement des diplômés depuis vingt ans : tels sont les traits marquants d'une profession qui affiche un beau dynamisme dans le département de Haute-Loire.

Le nombre de vétérinaires y a triplé en 30 ans, avec une hausse de structures mixtes, une moyenne d’âge inférieure à 40 ans et… davantage de femmes.

Serge Trouillet

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1507 du 14 septembre 2012 en pages 25 à 31

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK