Une peste mortelle touche les antilopes mongoles

27/01/2017 | Le Point Vétérinaire.fr
Statue d'Antilope en Mongolie
© OIE
Ce constat relance la nécessité d’une campagne mondiale visant à éradiquer la peste des petits ruminants.

« L’engagement international pris en faveur de l’éradication d’une maladie du bétail dévastatrice affectant principalement les moutons et les chèvres, a pris une nouvelle envergure suite à une vague de décès chez une  espèce rare d’antilopes mongoles » explique en effet le récent communiqué de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Près de 900 antilopes saïga (Saiga tatarica mongolica) ont été retrouvés mortes dans la province de Khovd, située à l’ouest de la Mongolie. Des échantillons prélevés sur les carcasses des animaux se sont révélés positifs à la Peste des petits ruminants (PPR) ; une maladie virale souvent mortelle, semblable à une peste, touchant les moutons domestiques et les troupeaux de chèvres, et tuant jusqu’à 90 pour cent des animaux infectés poursuit la communiqué.
L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) supervisent une initiative internationale visant à éradiquer la PPR d’ici à 2030, d’autant plus que cette maladie peut avoir des effets dévastateurs sur la sécurité alimentaire et sur l’économie. Selon certaines estimations, 80 pour cent des 2,1 milliards de petits ruminants peuplant notre monde, vivent dans des régions affectées par la maladie. (…) Les récents décès d’antilopes saïga suggèrent que la contamination trouve son origine chez les animaux domestiques avec lesquels ils partagent des zones de pâturages. (…) Les décès des saïga, qui soulignent l’extrême vulnérabilité des animaux qui n’ont pas été exposés à la PPR, ainsi que la difficulté à protéger les animaux sauvages, représentent une « évolution sans précédent et inquiétante » a déclaré Monique Eloit, Directrice générale de l’OIE.

 

Oie

Les dernières réactions

  • 27/01/2017 à 22:10
    edmondb
    alerter
    bon article sur la saiga sur Wikipedia, avec mention de mortalite massive ancienne et PHOTOS qui ous aurait évité de qualifier un bouquetin d'antilope...
  • 30/01/2017 à 09:19
    fizou
    alerter
    Par curiosité et parce que lors de ma thèse je m'étais intéressé à l'animal, j'ai recherché la photo d'une taiga car effectivement on nous a mis un bouquetin en illustration!!
    Dans les articles je tombe sur des commentaires que les deces massifs d'antilope taiga qui sont fréquents dans l'histoire (et inquiétant pour l'espèce).
    Bref article un peu imprécis.

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité