05/07/2010 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Une loi contre les images zoophiles est proposée par une députée UMP

“Notre code pénal punit les sévices de nature sexuelle commis sur les animaux. Néanmoins, il existe un vide juridique s’agissant de la représentation de ces actes”, explique la députée UMP Muriel  Marland-Militello.

Cette dernière vient ainsi de déposer, avec 62 de ses collègues, une proposition de loi visant à interdire les images zoophiles.
La députée souhaite que le législateur interdise, outre les actes zoophiles, “leur représentation, sous quelque forme que ce soit (magazines et sites internet), comme c'est déjà le cas dans certains pays voisins, comme la Suisse”.
Elle voudrait rendre ces faits passibles de deux ans de prison et de 30 000 € d’amende. Selon elle, le juge pourrait aussi prononcer comme sanction  l’interdiction de détenir un animal.
D’après la députée, 209 personnes ont été condamnées en 2006 en France pour de tels actes.

Nathalie Devos

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Identifiez-vous pour réagir Vous n'avez pas de compte ?
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité